Un portrait de Jane Austen de David Cecil.

A force d’aimer les livres d’un auteur, on en vient à vouloir en savoir plus sur sa vie. Alors, évidemment, celle de Jane Austen m’intéresse. Parce qu’elle fait partie de ses auteurs que je ne me lasse jamais de relire, et à l’instar de l’héroïne de Lost In Austen (mini série anglaise que je vous conseille), il m’arrive souvent lors d’un moment de chagrin, de me plonger dans Orgueils et Préjugés, Raisons et Sentiments, Persuasion, et les autres.

D’emblée, David Cecil annonce qu’on ne sait que très peu de choses sur la vie de Jane Austen. La plupart de sa correspondance avec Cassandra, sa soeur aînée, a été détruite par cette dernière, dans un soucis de préserver sa soeur.
Alors qu’apprend t-on vraiment sur cette écrivain ?
Qu’elle est une enfant du 18ème siècle surtout. Une fille de la gentry, issue du mariage entre un homme intelligent et cultivé, et la fille d’un révérend, aux ancêtres un peu plus aristocratiques que son mari. Ce qui caractérise la famille Austen, d’après l’auteur, qui en brosse un portrait peu être un brin trop enthousiaste, c’est une vive intelligence, un amour des traits d’esprits et d’une légère ironie, une famille unie, bien ancrée dans son temps.

Après quelques essais de mini pensionnats où elle suit sa soeur Cassandra, Jane passera le reste de son enfance chez elle. Les tentatives éducatives n’ayant pas semblé correspondre aux deux soeurs, leurs parents préfèrent les garder avec eux. Ainsi, elles sont éduquées un peu selon leur bon vouloir (l’auteur fait le rapprochement avec les soeurs Bennet, mais très légèrement).
Jane Austen semble avoir été une grande lectrice, (comme tout bon écrivain?), aussi bien de livres sérieux que d’ouvrages plus légers. « Mais comme tous les lecteurs avides de roman, elle appréciait aussi ceux qu’elle n’avait pas besoin de lire sérieusement. » Elle semble avoir particulièrement aimé Samuel Johnson (que je ne connais absolument pas, il semble être l’auteur de cette phrase célèbre  » L’enfer est pavé de bonne intentions. »)
Les soeurs Austen resteront célibataires, l’une parce que son fiancé mourra aux Indes (Cassandra), et l’autre parce qu’elle ne trouvera jamais de prétendants qu’elle veuille épouser, ou qu’elle puisse épouser. (Il semble probable qu’elle ait eu un ou deux chagrins d’amour, et elle refusera une proposition de mariage, ou du moins elle l’acceptera, et reviendra très vite sur son engagement pour y mettre fin.)
A la mort de leur père, Jane, sa mère et sa soeur voient leur train de vie diminuer, (Comme les soeurs Dashwood et leur mère dans Raison et Sentiment !) et se voient contraintes de mener une vie plus austère. Jane ne semble pas en avoir été trop attristée et son temps se partage majoritairement entre visites à la famille et déménagements de lieux à d’autres. On sent dans les extraits de lettres de Jane à Cassandra, un profond attachement à la famille en général, et elle semble avoir beaucoup aimé ses neveux et nièces.

L’un des frères de Jane, Edward, finit par installer sa mère et ses soeurs, dans ce qui sera la dernière demeure de Jane, à Chawton.

Même si elle a toujours écrit, Jane ne semble avoir pris le temps d’écrire sérieusement que vers ses 34 ans. (ça me laisse de l’espoir !), elle réécrira certaines de ses anciennes oeuvres puis en écrira de nouvelles (Mansfield Park, Emma, et Persuasion)
Elle semble avoir préféré se cantonner à la sphère du monde clos où elle vivait pour source d’inspiration, dans un souci de vraisemblance. Ainsi, ces romans sont en partie inspiré par ce qu’elle a vécu, des anecdotes qu’on lui a raconté, ce qu’elle a pu observer (elle semble avoir été très fine et très perspicace), et sur son ressenti.

Voilà ce que j’ai pu retenir de ce livre, qui s’il est quand même intéressant, m’a parut assez lourd à lire et parfois pontifiant. Je n’ai pas su le terminer entièrement.
Il me semble que comme on connaît que très peu de choses de la vie de la romancière, il est difficile d’en faire un livre à moins de romancer. Seulement voilà, David Cecil ne veut pas vraiment le faire. On sent l’amour qu’il porte à Jane Austen transparaître dans ce qu’il écrit, mais il n’arrive jamais vraiment à captiver. Au départ moyennement intéressée, j’ai fini par m’ennuyer profondément, par lire en diagonale, jusqu’à me dire que c’était stupide de m’acharner.
Après tout, le meilleur moyen de connaître Jane Austen restera toujours le fait de lire l’une de ses oeuvres. Je préfère me replonger bientôt dans un de ses fabuleux romans plutôt que de m’entêter en vain.
Une rencontre manquée donc, avec ce livre.

Une petite citation tout de même :
« Personne, s’écrie t-elle, ne correspond jamais à nos attentes, ni dans ses sentiments, ni dans ses actes, ni dans ses joies, ni dans ses souffrances. »

Publicités
Cet article a été publié dans Biographies. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Un portrait de Jane Austen de David Cecil.

  1. maggie dit :

    Moi aussi j'aime beaucoup les biographies, moins lorsqu'elles sont romancées ! Je ne connaissais pas cette bio d'Austen mais j'avais vu une adaptation filmique bien que romancée, puisqu'on ne connais que peu de choses sur cet auteur, qui était assez réussie : Jane de Jarold.

  2. Lilly dit :

    Cette bio ne me tente pas (je n'ai lu que des avis mitigés), mais j'ai énormément aimé celle de Claire Tomalin. Sinon, en film, "Miss Austen Regrets" est très beau.

  3. Aymeline dit :

    Je ne suis pas très biographies mais c'est intéressant de lire ton analyse et les infos que tu nous donnes sur Jane Austen. Pour la mini série je vais me renseigner 🙂

  4. Eiluned dit :

    Maggie : Alors il faudra que j'essaie de voir ça ^^Lilly : Je note !Aymeline : Merci ^^ Et la mini série est vraiment très très bien :p

  5. Malo dit :

    Je découvre Jane Austen et je suis fan (j'ai d'ailleurs un challenge austinien cette année). J'ai déjà prévu de lire quelques bios ou essais, sur elle, mais je ne sais pas si je me laisserai tenter par celui-là…

  6. Alice dit :

    Je n'ai pas encore lu celui-ci, bien que j'aime tout savoir de Jane, bizarrement les biographies me tentent moyennement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s