Mécomptes de fées de Terry Pratchett.

Quand je suis un peu stressée, j’ai besoin d’un bon thé, et de me replonger dans un livre déjà aimé. C’est ma façon à moi de me rassurer.
Du coup en ce moment, je renoue avec délices avec Terry Pratchett. Terry Pratchett est l’un de mes auteurs favoris depuis quelques années déjà, et comme c’est un auteur que j’ai en commun avec mon cher et tendre, c’est un petit plus non négligeable. Parce que quoi de plus agréable que de parler littérature avec quelqu’un d’autre?

 (l’image est de l’illustrateur qui refait les couvertures de pocket, et ce talentueux monsieur a un blog ici )

Mécomptes de fées est le douzième livre des annales du Disque monde.
Si vous êtes étranger à ces fameuses annales, je vous fais un bref topo. Le disque monde est un monde plat, porté par quatre éléphants, eux mêmes juchés sur le dos d’une tortue, l’A-Tuin, qui parcourt l’immensité sans qu’on sache vraiment où elle va. Le disque monde, c’est une panoplie de personnages, qu’on retrouve de temps à autre, qui parfois se rencontrent, se croisent, s’affrontent, mais dont les aventures peuvent généralement se lire indépendament. On y croise généralement des mages, des agents du guet (police d’Ank Morpok, la ville majeure du livre qui est un personnage à elle toute seule), des vampires, des loups garous, des sorcières, des guildes de voleurs, mendiants, assassins, des dieux parfois… Tout un programme !

Donc ici, on suit les aventures de mes petites préférées, les sorcières (c’est leur deuxième aventure, même si l’une d’entre elle apparaît déjà en solitaire dans d’autres aventures). Ah, ne vous attendez pas à des sorcières sexys. Esméralda Ciredutemps, aka Mémé Ciredutemps est la cheftaine de ce trio peu commun. Elle a un regard d’acier, et est adepte de la tétologie. (en gros elle vous retourne le cerveau en un rien de temps et ferait manger un steak à un végétarien.) Nounou Ogg, est une sorcière mariée, fait rarissime, et dirige d’une main de fer une maisonnée remplie de belles filles corvéables à souhait (elle aime aussi faire des allusions osées). Et la dernière Magrat Goussedail, un peu excentrique, paumée en tant que jeune sorcière, adepte des accessoires inutiles et qui cherche sa place à l’ombre de ces deux vieilles au tempérament de feu.

Dans ce roman, Magrat vient à hériter d’une baguette de bonne fée, et se voit assigner la tâche d’aller aider sa « protégée » à l’autre bout du monde, quelque part dans une ville appelée Genua. Et comme la sorcière dont elle hérite était finaude, elle a bien précisé qu’elle ne voulait pas que Mémé et Nounou s’en mêlent. Forcément, les deux vieilles entrent dans la danse. Les voilà parties, à dos de balais, prête à conquérir le monde !

Au programme, parodie de contes de fées, avec une baguette qui transforme tout en citrouille, on y croise le méchant loup et le petit chaperon rouge, une cendrillon (braisillon !), un prince qui n’est qu’un crapaud transformé en humain et qui a gardé quelques petites choses de son ancienne apparence, une sorcière vaudou qui lit l’avenir dans le gombo, des références partout (aux avions, « sorci-air service », à Tolkien, avec un petit passage en hommage à Gollum,  ou encore un zombie qui s’appelle Saturday et qui était baron…), un affrontement entre sœurs ennemies,  de la magie, des situations désespérées…

C’est férocement drôle, les personnages sont géniaux tant ils sont têtus, bourrés de défauts et diablement attachants.

Je crois que je pourrais vous faire une liste de trois kilomètres sur pourquoi il faut lire ce roman, mais je vais m’arrêter là !

Ce que j’aime chez Pratchett, en général, c’est qu’il y a par moment, des petites choses que seuls les happy fews peuvent comprendre. Des petits détails qui vous font tilt, font appel à votre culture générale ou livresque, et vous font vous sentir particulièrement doués d’avoir trouvé la référence! (ça fait toujours plaisir non de se sentir cultivé?)

Advertisements
Cet article a été publié dans Fantasy. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Mécomptes de fées de Terry Pratchett.

  1. Aymeline dit :

    Ah Pratchett !!!! Je n'ai pas encore lu les Annales du Disque-Monde (mais c'est prévu)mais j'ai lu la trilogie des gnomes et le peuple du tapis qui sont de véritables chefs-d'oeuvre 😀

  2. maggie dit :

    bon déménagement ! Je te plains car j'ai eu le même problème il y a trois ans : c'est plus lourd que tout le reste…bon courage !

  3. Lou dit :

    J'aime beaucoup l'illustration, quant à Pratchett cela fait bien longtemps que je ne l'ai pas lu mais cela me dirait bien à l'occasion !

  4. Blodhorn dit :

    sans être le meilleur tome de la série, celui reste excellent. Truffé de références, drôle, épique, envoutant, ce livre est tout bonnement indispensable à la lecture!

  5. Pas lu! pas lu! mais j'aimerais bien. Est-ce qu'il faut les prendre dans l'ordre? Quel est le premier?

  6. Eiluned dit :

    Aymeline : Le disque monde est encore meilleur !Maggie: merci de compatir ^^Lou: Oui l'illustration est très sympa !Blod : Comme tous les pratchett indispensables !Claudialucia : Dans l'ordre c'est mieux, même si ce n'est pas obligatoire.Le tout premier s'appelle la huitième couleur et est dispo en poche, en plus !

  7. Blodhorn dit :

    claude-lucie, il faut savoir que le premier tome est exceptionnel car il a une suite direct avec le second alors que tous les autres opus peuvent être lu comme des "one shot"Sinon, je préconise aussi le visionnage des adaptations faites par la BBC.

  8. Sabbio dit :

    Je l'ai sur ma LAL car l'univers créé par Fforde (la série des Thursday Next") est souvent comparé à Pratchett et son Disque-monde. J'ai bien envie de le découvrir car je suis folle de l'univers et des inventions de Fforde.

  9. Eiluned dit :

    Sabbio: Je suis très fan de Fforde aussi, les deux sont différents, mais tout aussi bien ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s