Sans âme de Gail Carriger

Ok, j’ai dit que je n’aimais pas la bitt litt en général, et voilà que c’est au moins le deuxième livre assimilé dont je vous parle. (Comme on dit il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, ou en gros il faut parfois que j’apprenne à ne pas juger à l’emporte pièce… )

Ce roman avait tout pour me plaire :
1) L’action se passe dans l’Angleterre victorienne. (une de mes périodes de prédilection)
2) L’héroïne, Alexia Tarabotti a un sacré caractère. Et c’est le genre de personnage que j’aime. Je ne supporte pas les livres qui se concentrent sur Mademoiselle y ou Madame W, faibles choses qui se laissent sauver par des mâles prompt à jouer les chevaliers servants.
3) Alexia est fan des ombrelles. (ça tombe bien, moi aussi.)

Bref, j’avais l’impression que les ingrédients magiques étaient réunis, et que j’allais adorer. A raison. Je l’ai dé-vo-ré !

Alexia est donc une célibataire endurcie de 26 ans (à notre époque ce n’est pas vieux pour une célibataire, mais à l’époque victorienne…), fille d’une anglaise et d’un italien. De son père (décédé) elle tire son physique, son caractère, et son absence d’âme (au sens propre du terme). Sa famille ignore tout de cette particularité (sa mère s’est remariée, et elle a des demi-sœurs). L’histoire commence quand Alexia est attaquée par un vampire affamé lors d’un bal, alors qu’elle s’était réfugiée dans la bibliothèque pour vaincre l’ennui. Bizarre, dans une société où les loups garous et les vampires sont plus ou moins insérés socialement, et où ils savent surtout se contrôler. Alexia finit par en venir à bout à coup d’ombrelle, et grâce à sa petite caractéristique. Effectivement, son absence d’âme lui donne des pouvoirs sur les vampires et les loups garous. Elle leur enlève, tant qu’elle est en contact avec eux, tout pouvoir surnaturel. Ce qui fait d’elle, quelqu’un de fascinant, et de dangereux à leurs yeux.
Entre alors en scène le MALE, en la personne d’un loup garou, Lord Maccon, écossais et doté de manières déplorables et d’un sale caractère, qui régule les problèmes avec vampires et loups et qui est employé par la reine Victoria. Les deux personnages ne s’entendent guère, puisqu’Alexia est autant amoureuse de son ombrelle que du respect des convenances, et que l’on peut dire que Lord Maccon n’aime guère qu’on le contrarie.
On entre donc dans une enquête menée à la fois par Alexia et par Lord Maccon. Au programme, disputes, vampires, loup garous, mystères, règles de bienséance, personnages mystérieux et machination diabolique…
Mais aussi discutions scientifiques, cour en bonne et due forme, bals, promenades…
Un savant mélange entre fantastique, enquête, et atmosphère victorienne.

Bref, vivement que la suite sorte en français ! (ou que je me décide à me farcir un peu d’anglais, ça me ferait pas de mal! )

Publicités
Cet article a été publié dans Bitt Litt. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Sans âme de Gail Carriger

  1. zarline dit :

    Je peine moi aussi à accrocher à la bit-litt mais je dois dire que l'ambiance victorienne et l'histoire plutôt originale de ce livre me fait presque envie. Comme tu dis, seuls les imbéciles ne changent pas d'avis.

  2. Alice dit :

    Ohhh, tu l'as lu? T'as ailé?? Trop bien… J'ai les trois dans ma PAL, faut que je me décide, trop envie de les lire, tu ravives mon interet!!!

  3. Blodhorn dit :

    quand je te lis, j'ai l'impression d'être Lord Maccon et que toi tu es Alexia (surtout pour le côté mauvais caractère)

  4. Eiluned dit :

    Zarline : Tu devrais essayer, pour voi :)Alice : Ah ben écoute décide toi parce que c'est vraiment très très bien ^^Blod : Y'a de ça, y'a de ça ! (sauf que tu n'es pas écossais très cher)

  5. Irrégulière dit :

    Il me tente de plus en plus !

  6. Syl. dit :

    Du coup, tu vas ajouter un vampire-loup-garou dans ta correspondance !!! Moi aussi, j'avais beaucoup aimé…

  7. Eiluned dit :

    Irrégulière : Succombe alors :pSyl : Arrête tu vas me donner des idées là ! Et j'ai déjà fait mes fiches perso ^^

  8. dogra magra dit :

    bonsoir,je suis tombée sur votre blog, et je me permets de commenter, puisque je le trouve pas mal du tout, avec des articles intéressants.je ne connaissais absolument pas cet ouvrage mais le résumé me plait ! je ne suis pas "fan" de bitt litt non plus mais le sujet m'a l'air suffisamment original pour essayer !

  9. Eiluned dit :

    dogra magra: Merci du compliment et bienvenue :)Les commentaires sont toujours appréciés ^^Ce roman peut être une bonne manière d'appréhender ce genre littéraire un peu à part.

  10. Aymeline dit :

    Elle n'a pas d'âme !!! En voilà une idée originale^^ Tous mes espoirs se tournent vers ma médiathèque qui je l'espère aura ce livre :)Au sinon j'adore le fait que mon blog soit marqué sur ta page 😀

  11. Sabbio dit :

    J'en ai entendu parler à plusieurs reprises, il est inscrite sur ma LAL et je pense que je le lirai en anglais, histoire de ne pas attendre les traductions 😉

  12. Eiluned dit :

    Aymeline : Oui l'idée diffère vraiment de ce qu'on peut lire en général. Et avec plaisir pour le lien vers ton blog ^^Sabbio : Tu as bien raison, parce qu'attendre la suite c'est dur :p

  13. Sabbio dit :

    Tu vois, un bon exemple pour ton billet du jour… comme toi au début je me suis dit "non je ne lirai pas de bit lit" et finalement tu l'as lu et moi il est sur ma LAL… nous sommes des filles curieuses ;p

  14. Eiluned dit :

    Sabbio : Et je pense que nous pouvons nous en féliciter ! ^^

  15. Alice dit :

    Je vais attendre encore un tout petit peu je crois, parce qu'il y en a déjà deux autres de programmés. Comme ça je les lis tous d'un coup 🙂

  16. Eiluned dit :

    Alice : Tu n'as pas tort, bien que en tout cas le premier tome ait une vraie fin a contrario de certains livres qui laissent un arrière goût amer à cause d'un non-conclusion.

  17. Lilly dit :

    Je trouve la couverture a-ffreuse, mais ça fait plusieurs billets que je lis et qui sont ultra tentants, je vais peut-être succomber finalement…

  18. Eiluned dit :

    Lilly: C'est vrai que la couverture n'est pas géniale, mais le livre lui l'est !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s