Les deux tours de J.R.R Tolkien

Dans ce deuxième tome, nous ne retrouvons pas tout de suite Frodon et Sam, mais nous commençons par suivre Aragorn, Legolas et Gimli, qui après la mort de Boromir, se lancent à la recherche de Merry et Pippin, prisonniers des Orques. 
Les choses se mettent en place petit à petit , avec l’apparition de nouvelles intrigues, de nouveaux personnages et de nouveaux lieux. Les rohirrims font leur apparition, et à travers eux, on sent l’amour que devait porter Tolkien aux chevaux. On découvre également dans la mystérieuse forêt de Fangorn, le peuple oublié des Ents, les bergers des arbres, et Sylvebarbe, maître de Fangorn. Merry et Pippin trouve à ses côtés un peu de repos alors que la guerre commence et tandis qu’Aragorn, Legolas et Gimli retrouvent un vieil ami et combattent.
Apparaît aussi, discrètement, l’un de mes personnages préférés de cette saga. Eowyn, sœur d’Eomer et nièce de Théoden, roi du Rohan et des rohirrims. La pâle Eowyn, vierge guerrière qui aura son rôle à jouer avant la fin de l’histoire. 
C’est cette partie là du livre que je préfère, sans que je sache vraiment pourquoi , les errances de Frodon et de Sam ont toujours eu moins d’intérêt pour moi. Peut être parce que je préfère toujours les seconds rôles aux héros ? Ou parce qu’ils semblent aller vers une perte certaine, et que l’espoir est moins présent dans leurs aventures ? Néanmoins, on rencontre tout de même Faramir, capitaine du Gondor, et bien différent et plus sage que son frère, Boromir. Faramir à l’air aussi sage qu’un Gandalf, comme le dira Sam.
Il y a quelque chose d’indéfiniment mélancolique dans ce deuxième tome. Comme si, quand l’espoir n’est plus qu’une infime lueur dans les ténèbres, l’on devait se retourner sur le passé, et réfléchir à ce que l’on a perdu. Le temps des elfes qui s’achève doucement, les hommes qui pensent à leurs gloires passées, et l’ombre du Mordor qui grandit. Que restera t-il de la terre du Milieu quand les grandes batailles auront été menées ?
Ce tome est un chant sombre et pourtant beau, avec ces personnages entêtés qui devant une fin presque inévitable, font face et combattent.
Et un petit extrait tout de même, avant de vous quitter et de commencer la lecture du troisième tome :
« Où sont maintenant le cheval et le cavalier ? Où est le cor qui sonnait ?
Où sont le heaume et le haubert, et les brillants cheveux flottants ?
Où sont la main sur la corde de la harpe et le grand feu rougeoyant ?
Où sont le printemps et la moisson et le blé haut croissant ?
Ils ont passé comme la pluie sur les montagnes, comme un vent dans les prairies ;
Les jours sont descendus à l’ouest dans l’ombre derrière les collines.
Qui recueillera la fumée du bois mort brûlant,
Ou verra les années fugitives de la Mer revenant ?
Cet article a été publié dans Fantasy, tolkien. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Les deux tours de J.R.R Tolkien

  1. belledenuit dit :

    Tu me donnes gravement envie de relire la trilogie. Je ne me rappelle plus des émotions que j'ai ressenties en la lisant.

  2. Aymeline dit :

    Tu me donnes également envie de la relire ! Pour Frodon et Sam, c'est vrai qu'une fois que tu sais qu'ils vont réussir ils ont beaucoup moins d'intérêt.

  3. Malo dit :

    Je compte bien relire cette trilogie que j'avais adoré ! Je viens de finir Bilbo le Hobbit et il me tarde de retrouver les personnages et le monde de Tolkien. Qu'est-ce que j'aime sa plume, son imagination…

  4. Eiluned dit :

    Belle de Nuit : Ah j'en suis ravie alors ! C'est un peu le but dans un sens ^^Aymeline : Oui, c'est les moins attachants dans un sens…Malo : Moi de même, et je suis un peu triste d'avoir fini de tout relire d'ailleurs !

  5. Alicia dit :

    Je n'ai jamais lu cette trilogie, peut être un jour !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s