Venge moi de Patrick Cauvin.

Beaucoup d’entre vous connaissent sans doute feu Patrick Cauvin, l’auteur de E=MC² mon amour, ou encore de Pythagore je t’adore.
Je l’ai pour ma part découvert il y a des années de cela, avec un roman qui si je n’en garde qu’un souvenir confus quant à la trame scénaristique, m’avait passionné à l’époque : Haute-Pierre.

Mais parlons quand même, du livre que je viens d’achever à l’heure où je tape cet article : Venge-moi ! Avec un titre pareil, vous vous doutez bien que je ne vais pas vous parler d’une histoire toute rose !
Le narrateur est un homme que l’on imagine à la fin de sa vie, qui avant de quitter un appartement qu’il a vendu, tient à coucher son histoire sur le papier. L’histoire de sa mère surtout.
Enfant pendant la seconde guerre mondiale, il avait été envoyé à la campagne chez sa grand mère. A son retour, il ne retrouve que sa mère, changée, marquée à jamais par sa déportation, et par la disparition de son mari. Ses parents, juifs, ont été déportés. Il grandit alors dans un musée sinistre, rappel constant des camps, des déportés et de l’horreur de la guerre. Devenu un adulte renfermé, incapable d’éprouver un quelconque sentiment, il promet à sa mère mourante de la venger. Une voisine les aurait dénoncé, son mari et elle, à l’époque…

Commence alors une quête de justice, de recherche de la vérité, qui nous emmène dans des sentiers bien sombres.

Ce roman est prenant, dérangeant, vous tient en haleine jusqu’à la fin, surtout parce qu’il est écrit de manière fluide, et se lit très vite. On croit savoir, on fait des suppositions, on se trompe, on est dupés de bout en bout. Et avec le narrateur, l’horreur de la vérité nous percute. La fin est tragiquement ironique et triste à la fois. On a du mal à s’attacher au héros de l’histoire, tant il semble étrangement peu humain. Mais pourtant, tout marche très bien, et si ce n’est pas une histoire inoubliable, c’est une lecture distrayante.

Publicités
Cet article a été publié dans Romans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Venge moi de Patrick Cauvin.

  1. Aymeline dit :

    Ce genre d'histoires me donnent le bourdon d'habitude donc je ne sais pas si je le lirai

  2. claudialucia dit :

    Je suis comme Aymeline, ce genre d'histoire ne me paraît pas distrayante et en plus si le héros n'est pas attachant!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s