La communauté du sud : Quand le danger rôde de Charlaine Harris.

C’est l’heure des nouvelles saisons, dont True Blood, du coup je me suis dit : allez, lisons les !

Le tome 1 est bien moins énervant que la saison 1, et on se rend compte que pas mal de changements ont été faits.
Mais commençons par parler un peu de l’histoire, pour ceux qui ne connaissent pas l’univers.

Sookie Stackhouse est une jeune serveuse pas tout à fait comme les autres. Elle est télépathe, ce qui lui crée pas mal de soucis, et l’empêche d’avoir une relation avec quelqu’un. Imaginez un peu sortir avec un garçon qui se demande si vous êtes une vraie blonde par exemple, ou qui pense que vous avez peut être les fesses un peu trop rebondies, et l’entendre penser tout ça…
L’horreur. Bref, la pauvre chérie, (qui est un peu niaise, mais dans le bon sens du terme, jeune fille en fleur quoi) galère un peu. Jusqu’au jour où, un vampire débarque dans le bar où elle travaille. Et là… Magie, elle n’entend pas ses pensées. Commence alors un jeu du chat et de la souris, à base d’atermoiements, puisque quand même, c’est un vampire, c’est pas non plus comme si il était végétarien et fan de smoothie à la fraise. En parallèle à tout ça, des filles ayant fréquenté, ou fréquentant des vampires se font tuer à Bontemps (où habite Sookie). Et quand Jason, (l’idiot de frère de Sookie) se fait accuser, elle doit mener l’enquête.

Une lecture agréable, même si ce n’est pas de la très grande littérature, ça se laisse tout à fait lire. La plume de Charlaine Harris n’est pas trop mauvaise, à part quelques petites facilités par ci par là. En tout cas, je trouve le bouquin de bien meilleure qualité que la série, qui rajoute des personnages (dont Tara, la meilleure amie de Sookie), pas du tout indispensables et qui est parfois un brin racoleuse et vulgaire, et dont les personnages sont parfois trop caricaturaux.
Je lirais les autres tomes, ça fait une bonne détente, et l’image du vampire proposée par Charlaine Harris me plait bien. Qu’ils se soient déclarés au monde, l’invention du sang de synthèse par les japonais, le « bestiaire » qui semble vouloir se développer, bref, y’a de quoi faire !

(Mais je continuerais de regarder la série, ne serait-ce que pour certains critères esthétiques :D)

Cet article a été publié dans Bitt Litt. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La communauté du sud : Quand le danger rôde de Charlaine Harris.

  1. Aymeline dit :

    J'ai juste vu le début de la saison 1 qui me plait bien par son absence de vampire niais comme dans TW******^^

  2. scor13 dit :

    j'aime beaucoup la série TV et du coup j'ai lu le livre après. Comme toi j'ai été frappé par les changements. Du coup maintenant je les aborde comme des univers différents (je trouve la différence encore plus flagrantes dans les tomes suivants en fait). Je me suis arrêtée au tome 3 (je crois). Il faut que j'arrive à trouver le 4 pour poursuivre. Bonnes lectures

  3. Asphodèle dit :

    Je ne commenterai pas cette série que je ne onnais pas mais comme je n'ai pas ton mail sous la main et que ma boîte yahoo rame, je te laisse le lien de mon billet de demain pour Rendez vous avec un mot car il va y avoir 3 billets demain !! M'en pparle pas ! Donc c'est :http://leslecturesdasphodele.wordpress.com/2011/07/17/mademoiselle-se-rebiffeEt Jul du parfum des livres a égélement fait un texte dont je te laisse le lien (paske je suis gentiiille !!) : http://leparfumdeslivres.blogspot.com/2011/07/rendez-vous-avec-un-mot-i.htmlNormalement, elle doit te le laisser en commentaires aussi ! Au cas où… mais ça serait bien que lundi tu nous dises où te l'envoyer ce lien !! Bonne soirée ^^

  4. Blodhorn dit :

    le critère esthétique en question ne se nommerait pas Eric par hasard?

  5. Syl. dit :

    Série lue (jusqu'au 10ème)… j'ai bien aimé les premiers, puis après un peu moins, jusqu'à ce dernier volume que j'ai trouvé stupide. Quant à la série, elle a été au début une déception car ça n'a rien à voir avec les livres, puis petit à petit, j'ai apprécié. J'achèterai la deuxième saison.Bonne lecture Eiluned, tu nous diras…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s