L’irrégulière ou mon itinéraire Chanel d’Edmonde Charles Roux.

Avant de lire ce livre, je ne savais strictement rien de Coco Chanel. Elle n’était pour moi qu’une figure bien floue d’un monde qui me fascine. La haute couture.
Coco Chanel a été une pionnière. Une image. Une femme comme il en existe peu.
Mais au fond, que sait-on d’elle?
Elle s’appelait Gabrielle et sa vie, a été une succession ininterrompue de drames, de déceptions, d’opiniâtreté, une vie à son image, claire-obscure.
Gabrielle a perdu sa mère très jeune, et a passé le reste de son enfance, et son adolescence dans un couvent. Adulte, elle cherche à percer dans la chanson, mais elle n’a pas le talent. Alors elle devient une femme entretenue, une « irrégulière ». Et c’est une blessure de plus. Celle de ne pas être de celles qu’on épouse. Elle rencontre l’amour, mais pour le perdre une première fois. Boy, Arthur Calpel, un anglais, sera l’un de ceux qu’elle aimera jusqu’à la tragédie. Comme si elle n’était pas faite pour l’amour.
C’est grâce à lui, notamment, qu’elle commencera à se lancer dans le métier de modiste. Pour se libérer du carcan d’être une femme entretenue.
Tout cela, ce n’est que le début de cette foisonnante biographie, riche en détails, dont l’auteur, qui sait prendre une distance avec le sujet de ses écrits, n’est jamais complaisant. Gabrielle n’est pas épargnée. Elle est montrée dans ses failles et ses victoires, dans sa beauté et dans sa laideur. Une femme incroyable, une femme parfois cruelle, avare, allant presque toucher du doigt la folie. Mais un génie. Une pionnière.  Une libératrice.

Quelle femme ! Et quel livre !

Maintenant, j’ai envie d’en savoir un peu plus sur les personnages et artistes évoqués dans le livre. Sur ceux qu’elle a côtoyés. De Misia Sert, sa grande amie, à Pierre Reverdy, Cocteau et les autres.

Vous pouvez aller lire l’avis de l’Irrégulière, et celui d’Asphodèle.
Advertisements
Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour L’irrégulière ou mon itinéraire Chanel d’Edmonde Charles Roux.

  1. Irrégulière dit :

    A chaque fois j'ai l'impression qu'on parle de moi 😉 Tu as raison en tout cas : quelle femme !

  2. Eiluned dit :

    Irrégulière : Ah mais quand j'ai vu le livre j'ai tout de suite pensé à toi et à ton pseudo 😉

  3. Syl. dit :

    Moi aussi ! lorsque j'ai vu le titre de ce billet j'ai pensé que tu faisais un rapprochement entre Coco et notre Irrégulière. Puis, deux secondes après, je comprenais !!!C'était une sacrée femme.

  4. Luna dit :

    L'année dernière une copine m'a offert un livre sur Coco Chanel, bon ce n'est pas le même que le tiens, mais j'en ai de même beaucoup appris sur la demoiselle…C'est dingue le nombre de choses qui se soit produite dans sa vie !Merci d'être passée 🙂

  5. claudialucia dit :

    La photo est superbe; elle est de qui?

  6. Eiluned dit :

    Syl : Oh oui !Luna : Oui, elle a eu une vie assez chaotique…Claudialucia : Il me semble qu'elle est de Horst P.Horst, un photographe allemand.

  7. Melleaurel dit :

    J'ai adoré ce roman ! Je ne connaissais pas non plus sa vie et j'ai été fascinée ! ^^ Elle a eu une belle vie romanesque !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s