Les plumes de l’été 5

Cette semaine, nous travaillons toujours sous la houlette d’Asphodèle, avec nos mots en « e », voici la liste :  élixir – estival – évanescent(e) – émeraude – évanoui(e) – étincelle -élégie – écrevisse – éléphant – excédé(e) – éventail – étreinte – eucalyptus. J’ai eu du mal avec quelques uns d’entre eux, mais ils y sont ! Et évidemment, je reprends notre héroïne où je l’avais laissée. (les choses n’avancent guère, mais elle comme moi, aimons prendre notre temps.)
Elle s’était laissée traîner chez son voisin, et avait admiré avec forces cris de ravissement, les travaux qu’il avait effectués dans la vieille bâtisse. Elle avait connu l’ancienne propriétaire, une charmante grand-mère toujours affublée d’un long châle d’indienne et secouant d’une main chargée de bagues, un éventail dentelé et brodé de motifs affadis par le temps. Autrefois, la maison était un curieux bric à brac fait de collections diverses, des éléphants en porcelaine, aux petits objets en cristal, en passant par les œufs de Fabergé. Mais la vieille dame avait finalement eu son étreinte avec la mort, et son remplaçant n’avait pas l’air moins loufoque qu’elle.
          Tu aimes les écrevisses ? Lui demanda-t-il alors qu’elle admirait une reproduction de « L’élégie » de William Bouguereau.
          Ce n’est pas ce qu’on peut appeler un plat ordinaire, aussi je n’en sais strictement rien. Un peu gênée finalement de se retrouver chez un presque inconnu, elle se leva. Je pense que je ferais mieux de rentrer.
Excédé, il quitta la cuisine et la fit s’asseoir, avant de lui verser un verre d’un mystérieux élixir dont la couleur faisait pensait à un vin blanc moelleux.
-Bois ça, et tais-toi. Je ne suis pas un satyre, je ne compte pas te droguer pour abuser de toi. Mes victimes sont toujours consentantes.
Alors qu’il se penchait pour lui donner son verre, elle remarqua pour la première fois que son odeur était un savant mélange d’eucalyptus et de senteur de bois après un orage. Elle lui lança un regard presque surpris, et il fut frappé de la teinte émeraude que ses yeux prenaient.
Retournant dans sa cuisine pour échapper à une envie presque barbare qui le prenait comme par enchantement, il se demanda quelle mouche pouvait bien le piquer. D’ordinaire, les femmes qui l’attiraient étaient évanescentes, de tendres évanouies qu’on aime à sauver et qui à une certaine époque ne se seraient pas déplacées sans un flacon de sels.
Mais entre eux deux, il y avait comme une étincelle, quelque chose d’indéfinissable qui tendait l’air et le laissait presque exsangue, à se demander si ce n’était pas la chaleur estivale qui y était pour quelque chose ! Néanmoins, il aimait parfois s’abandonner à ses envies, et puisqu’elle avait l’air de vouloir le fuir, le challenge était à sa hauteur. Il aurait dû savoir que les chasseurs sont parfois ceux qui finissent pris au piège…
Le tableau cité existe bien et le voici :  
Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Les plumes de l’été 5

  1. Luna dit :

    Le texte qui en découle est encore une fois très sympa !

  2. Valentyne dit :

    Interessant ce voisin tour à tour curieux , excédé et charmant. Une personnalité complexe !

  3. Leiloona dit :

    Oh oh et on imagine très bien la suite !😉

  4. beaucoup de charme ton texte avec cette évocation de la vieille dame et de son univers! j'aime bien l'image du chasseur pris au piège.

  5. j'adore voir comment chacun utilise les mots proposés ! décidément j'aimerais bien avoir un tel voisin… quoi je suis en couple depuis 14 ans, quoi j'ai deux enfants … et alors, on peut rêver non !!! bravo !

  6. Asphodèle dit :

    Je suis fan et j'en redemande ! La langueur et la lenteur de l'histoire se prêtent très bien à ton style ! Style qui s'affirme de semaine en semaine, tu m'épates… :)P.S. : le tableau est très beau et j'aime beaucoup ta nouvelle déco estivale ! Toujours so british !^^

  7. J'ai ce tissu !!! les petits-pois… légèrement pelucheux et velouté. J'ai cousu un teddy.Bon, alors, ton texte… – "Mes victimes sont toujours consentantes."- "…pour échapper à une envie presque barbare… par enchantement…"Oh ! ouiiii !!!! encooooore !!!!

  8. Plume dit :

    Hello !Je continue mes découvertes, et là chez toi, tout à coup je retrouve un peu le "Birdman" du roman (noir) que je lis en ce moment !Un sadique, un satyre, un tueur… que va-t-il lui faire à sa voisine ? Je vais reprendre ma lecture depuis le début et attends la suite dans une semaine.Amitiés de Lyon

  9. Gwenaelle dit :

    De plus en plus étrange ce voisin… et elle qui hésite entre défiance et soumission… Hum, j'ai hâte de connaitre la fin!

  10. Clara dit :

    Je veux la suite !!!!

  11. Jeneen dit :

    c'est vrai, ça ! On en rêve de ce voisin mais peut être a-t-il des projets bien plus sombres !!!! la suite, la suite !Très plaisant, j'aime bien lire ces aventures de voisinage,

  12. Miss So dit :

    J'aime beaucoup ce voisin ! Très chouette texte…

  13. 32 Octobre dit :

    une semaine à attendre pour connaitre la suite… mince alors !

  14. Amélie dit :

    Moi aussi je veux la suite ! J'aime bien ton style et l'univers que tu décris !

  15. Célestine dit :

    Devant ce genre de film, la nana est bouche bée, et déguste avec des mines gourmandes la lenteur des préliminaires, pendant que le type, fatigué, s'exclame: "bon sang, ça fait trois épisodes, il l'a pas encore sautée?"Mais je suis une nana, et j'adore. j'attendrai donc l'épisode suivant. (lol)

  16. Julia Heim dit :

    Me plait decidemment beaucoup ce voisin… ;)) Mais encore plus cette femme farouche et légèrement anxieuse…! Totalement dedans en te lisant c'est un signe qui ne trompe pas!😉

  17. Jean-Charles dit :

    Un voisin qu'un tel tableau ne peut laisser indifférent😛

  18. Eiluned dit :

    @ tout le monde : Vous m'avez submergée sous les commentaires et vous me faites très plaisir ! Que mon texte soit lu et apprécié ainsi est un vrai petit bonheur pour moi !Je vous embrasse !

  19. Olivia dit :

    Un texte drôle et coquin !

  20. Ella B. dit :

    Bravo pour "l’élégie" !! Et j'aime beaucoup l'envie barbare !:-)

  21. Aymeline dit :

    il y a du rapprochement dans l'air^^, et avec un bouguereau en bonus c'est encore mieux🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s