Les plumes de l’été 6

Pour la sixième fois, je participe aux plumes de l’été de notre Asphodèle , toujours avec le voisin et la voisine, mais je crains qu’encore, l’action n’avance guère… J’aime à prendre mon temps…
Les mots à placer étaient les suivants :
FANTASQUE  – FARIBOLES – FARANDOLE – FEU – FAUVE – FRIMAS – FOND – FOLIE – FIRMAMENT – FOULE – FAON – FASCINATION -FRICANDELLE* – FIÈVRE – FRÉNÉSIE -FAKIR.


Avec fascination, elle le contemplait le verre à la main, dressant leurs assiettes comme s’il s’agissait là de ce métier.  Mais au fond, que savait-elle de ce fantasque voisin? Allait-elle finir découpée en petits morceaux, parce qu’elle avait été assez crédule pour lui accorder un semblant de confiance? Elle n’était pourtant pas habituée à ce genre de folie. S’il avait fallut qualifier son comportement vis à vis des autres, on aurait pu utiliser des mots tels que raisonnable, voire même par trop prudente. Était-ce dû à son enfance?


Elle était née de père inconnu, et de mère ayant le virus du voyage et de la recherche, et exerçant le métier d’ethnologue. Aussi, avait-elle fait ses premiers pas à Bali, puis parcouru les quatre coins du globe, rencontrant fakirs et farfelus de tout genre, passant de la foule des grandes villes aux petits comités des villages oubliés, affrontant frimas et chaleurs étouffantes, admirant pingouins et fauves. Elle avait au départ été prise de la même frénésie que sa mère, et puis, petit à petit la fièvre de la découverte l’avait quittée, et elle avait aspiré à un repos entier, voulant se fixer quelque part au coin du feu, pouvoir dormir dans le même lit jour après jour, et contempler le firmament du même endroit, en toute sécurité. Elle s’était sentie la fragilité d’un petit faon, et rester auprès de cette mère si propices aux fariboles lui était difficile.


Elle avait tout d’abord pensé à habiter le nord de la France, ce pays gris, aux gens si chaleureux, à la nourriture si particulière, du lapin à la bière à la fricandelle en passant par quelques bêtises de Cambrai. Mais la froideur du climat avait eut raison de son enthousiasme. Après une farandole de visites, elle avait trouvé une campagne, ni trop froide, ni trop chaude, calme, pleine d’une quiétude de cathédrale, apaisante comme une pommade, et surtout, remplie de voisins discrets mais aimables, et d’une vieillesse toute sage.


Le repas était prêt, et ils s’attablèrent en silence. Regardant les prunelles mystiques de cet homme, dont l’éclat lui rappelait un certain poème de Baudelaire, elle se sentit perdue.
Tentant de se raccrocher au fil de sa raison, elle attaqua d’un coup de fourchette rageur son entrée.

(pour les retardataires les plumes de l’été version 1,3,4 et 5, qui parlent déjà de nos deux compères… [le 2 étant une incursion dans le Titanic] )

Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Les plumes de l’été 6

  1. Leiloona dit :

    Ah sympathique cette petite pause dans le récit qui nous permet d'en savoir plus sur ce personnage avant le repas.😉

  2. pas facile à caser le Fakir !!!! j'ai trouvé cette semaine plus difficile, des mots très différents pas toujours évident de les insérer dans nos textes, mais tu t'en sors avec les honneurs ! j'aime beaucoup ce couple qui se forme, les doutes, les appréhensions !

  3. Syl. dit :

    Ma romance préférée de cet été !!! J'aime les débuts timides. Mais qu'en sera-t-il au dessert ???Bisous

  4. Jean-Charles dit :

    On découvre petit à petit ce personnage, mais à quelle sort va-t-elle être vouée ?

  5. Asphodèle dit :

    J'aime beaucoup cette histoire un peu "Chabrol" par moments, ou le charme discret de la bourgeoisie…provinciale ! Ton écriture toute en retenue mais avec des pointes flamboyantes ! bravo ! (sauf que tu m'as envoyé le lien de splumes n°5…je n'ai pas vérifié sur le moment, je pensais à un décalage mais…je vais le changer tout de suite ! Rooh cs liens !🙂

  6. 32 Octobre dit :

    un silence à couper au couteau semble-t-il. J'aime cette façon de nous faire patienter pour… chacun imagine son épisode suivant… un vrai talent de conteuse

  7. Ella B. dit :

    Ce commentaire a été supprimé par l’auteur.

  8. Ella B. dit :

    Quelle belle rencontre, voisins que tout semble opposer, le passé ressurgit, le mystère du présent et surtout de leur avenir .. J'aime ce genre dans la lecture, où tout s'emboite malgré tout.. Tu as un réel talent d'écriture ! Bon, à quand la scène érotique type "festin nu" ?😉

  9. Amélie dit :

    J'ai bien aimé aussi ! Et cette incursion dans son passé est la bienvenue, ça fait du bien de faire une petite pause pour la rencontrer un peu mieux !

  10. Valentyne dit :

    Sous la glace,le feu couve : la passion sera t elle pour le prochain épisode ?Bonne soirée

  11. Plume dit :

    Dans cet épisode en "f", un répit pour Elle. Avec tes précisions, on la connaît mieux, mais jusqu'où est-elle prête à aller ? Le voisin est-il tout simplement sympathique et accueillant ? Je suis toujours dans ma lecture de Birdman, et ça devient insoutenable…Je fais toujours le parallèle !Je crois que j'aurai fini mon livre avant samedi. J'attends ta suite en espérant qu'elle sera moins noire que dans mon bouquin…Amitiés de Lyon

  12. Julia Heim dit :

    Et bien continue d eprendre ton temps ça te réussi!! J'aime cette histoire, j'ai l'impression d'avoir commencé un beau roman où se mêlent suspense, aventure, psychologie, amour fantasque et mystère : tout ce que j'aime! Je te mets en lien sur mon blog pour t'avoir sous la main ;)))

  13. Violaine dit :

    me voilà irrémédiablement suspendue… au prochain épisode!!

  14. Eiluned dit :

    Leiloona, merci !George, oui je suis d'accord à placer Fakir c'est pas facile facile ! Merci en tout cas :)Syl, je ne sais pas, mais c'est ce que je préfère les desserts :pJean Charles, je crois que les mots futurs détermineront tout ça, je ne sais pas où je vais !Asphodèle, zut, j'ai été nulle ! Merci pour les compliments, tu es bien trop gentille !32 Octobre, oh la la je rougis !Ella B, pas sûre que ce soit mon registre les scènes érotiques, j'aurais peur de tomber dans le ridicule, et d'autres le font tellement mieux que moi !Amélie, oui l'incursion s'est imposée !Valentyne, je n'en sais moi même strictement rien :pPlume, je pense qu'elle sera moins noire, mais on verra ;)Julia Heim, merci ça me touche beaucoup et m'incite à continuer de plus belle !Violaine, à samedi oui, en espérant ne pas te décevoir !

  15. Célestine dit :

    Le suspense est décidément à son comble…mais que va-t-il advenir???

  16. Océane dit :

    Bien🙂 cet "épisode" m'a donné envie de lire ce que tu as écrit précédemment ! Contente de te découvrir, et avec toi ton blog ! Zou, à la lettre G🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s