L’apprenti épouvanteur de Joseph Delaney

Rendons à César ce qui lui appartient, c’est Syl qui m’a définitivement convaincue de commencer cette saga, qui si elle m’attirait, ne m’avait jamais fait succomber.
Et je la remercie ! (Syl, pas la saga !)

Nous suivons les traces de Tom, jeune adolescent, qui en tant que septième fils d’un septième fils (ça me fait penser à Pratchett cette histoire de sept), doit bien trouver à se placer quelque part. Alors, parce que sa mère l’a décidé, il sera apprenti épouvanteur. Ca ne lui dit qu’à moitié à Tom. Il resterait bien chez lui, tranquillement, à la ferme.
Mais c’est un bon garçon, et il fait ce qu’on lui dit. Et c’est un autre monde qu’il découvre !

Comment vous dire… J’ai été complètement conquise. D’emblée, on est avec Tom. On s’interroge, on se questionne, on frémit (si si, moi les maisons sinistres et hantées brrr), on découvre les gobelins, les sorcières, les façons de les maîtriser.
Tom est un gamin courageux. Pas forcément téméraire, parce qu’il a bien envie de fuir parfois, ce qui rend son personnage d’autant plus attachant et crédible, mais par contre il a une bonne dose de vaillance. Et puis il est gentil. Vraiment gentil quoi, pas niais ou neuneu. Non, on sent qu’il est bon. Qu’il a envie de voir le monde d’une manière douce. (ce qui ne va pas forcément durer vu le boulot qu’il l’attend mais bon !) Sa façon de traiter Alice, aux souliers pointus, résolument liée à des sorcières, m’a plu. Il se laisse un peu embobiner, mais résiste, et il lui laisse le bénéfice du doute. Il croit en elle. Peut être à tort, mais les tomes suivants nous le dirons !

La magie de ce livre, c’est qu’avec peu d’éléments, on est transporté. Pourtant, il n’y a pas des dizaines de royaumes, des complots à la pelle, ou autre. Non c’est juste l’apprentissage d’un gamin. Et c’est peut être dans cette apparente simplicité, qui pourtant est pleine de richesse, que réside ce qui fait de ce roman une réussite.

Vous pouvez aller lire le très bon avis de Syl.

Cet article a été publié dans fantastique, roman jeunesse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’apprenti épouvanteur de Joseph Delaney

  1. mon neveu l'a dévoré cet été, il va donc falloir que je m'y mette 😉 ! Syl. est une vile tentatrice !

  2. Asphodèle dit :

    Si Syl. sévit aussi par ici je me sauve ! Encore une tentation et je résiste à tout en ce moment ! :mrgreen: surtout aux épouvanteurs, brrr….

  3. Syl. dit :

    Les filles !!! Je ne suis pas une sorcière aux souliers pointues !Eiluned : Je suis plus que ravie que tu aies apprécié ce livre. Tu as frémi dans la maison hantée ? Moi, à la place de Tom, j'aurais succombé. Et la mère Malkin ? Berk ! dans la porcherie…Très contente qu'on continue l'aventure ensemble.Ca mérite des gros bisous !

  4. Aymeline dit :

    Si toi et Syl vous avez aimé ce livre, il va falloir que je le découvre d'urgence !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s