Psy Changeling tome 1 de Nalini Sing

Elle paraissait aussi implacable, insensible et froide que tous ceux de son espèce.
 Bon je vous préviens d’avance mon avis est mitigé. J’ai beaucoup aimé certains aspects du roman, mais d’autres m’ont fait presque dresser les cheveux sur la tête. Je suis donc… Perplexe.

Mais qu’est ce que ça raconte? Dans le monde où se déroule l’histoire, il y a trois peuples. Les humains, les changelings (qui se changent donc en animaux), et les psy. Les psys sont des êtres froids, dénués de tout sentiments, relié par un réseau qui leur est propre, le psynet, où ils peuvent communiquer, échanger des informations, et ce psychiquement. Ils ont tous des aptitudes plus ou moins développées. Les psys sont le peuple dominant, de part leur intelligence et leur efficacité suprême, et leur don pour les affaires. Ils ne se trompent jamais.
L’héroïne, se nomme Sascha, et elle n’est pas vraiment une psy comme les autres. Elle a des émotions, qu’elle cache derrière ses boucliers mentaux. Sa mère, Nikita, est un membre du conseil, qui est la plus haute autorité chez les psys. Pourtant, Sascha sait qu’au moindre faux pas, elle sera envoyé en réhabilitation, et qu’elle sera pour ainsi dire lobotomisée.
C’est dans ce contexte très délicat qu’elle va devoir mener un projet immobilier en haute collaboration avec un changeling félin, Lucas, qui va bouleverser sa petite vie rangée.

Voilà pour le résumé. J’ai absolument adoré le monde mis en place par l’auteur, je l’ai trouvé très original, poussé et pertinent, tout se tient, on en apprend un peu plus au fur et à mesure par le biais des personnages. Quand Sascha découvre les changelings, nous le faisons en même temps qu’elle, et quand Lucas lui tire les vers du nez sur les psys, nous renforçons notre savoir à leur sujet. A ce niveau là c’est impeccable. L’héroïne est attachante au possible, têtue certes, bornée, mais terriblement paumée, si bien qu’on se prend forcément d’affection pour elle. Quant à Lucas, ma foi, il fait bien mâle alpha, si l’on puis dire. Leur romance est crédible, et même si on la devine dès le départ, elle est agréable à suivre.
Par contre, ce que j’ai beaucoup moins aimé, c’est les scènes répétées de sexe. S’il y en avait eu une ou deux, ça ne m’aurait pas dérangé outre mesure, je ne suis pas non plus une mijaurée, mais là, pour moi ça ne se justifie pas.Les héros partagent des rêves érotiques, et je trouve que ça fait mauvais roman de gare. Pour moi, ce n’était pas du tout obligatoire pour l’avancement de l’histoire, ni de leur histoire à eux. Du coup, j’ai sauté les passages, mais qui revenaient un poil trop fréquemment, et comme je n’arrive pas à trouver ce genre de choses bien écrit, et que ça frôle souvent le ridicule, ça m’a gâché une bonne partie de la chose.
Je lirais le tome deux, en espérant franchement qu’on va avoir un peu moins le droit à du olé olé.
(c’est marrant dans certains romans les scènes « osées »  ne me dérangent pas pourtant, genre dans la saga du protectorat de l’ombrelle…) (comme quoi la subtilité chers écrivains, la SUBTILITE c’est la clé.)

Cet article a été publié dans fantastique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Psy Changeling tome 1 de Nalini Sing

  1. belledenuit dit :

    Je ne connais pas le roman mais j'avoue que je suis comme toi. Les scènes olé olé ça peut aller quand c'est bien écrit. Après ça frise le ridicule et ça rend l'ouvrage peu intéressant. J'espère que la suite sera mieux pour toi😉

  2. Syl. dit :

    Je ne note pas. J'ai déjà lu deux livres de cette auteure et je n'ai pas trop apprécié.Bisou

  3. Asphodèle dit :

    Déjà que je lis plus ces billets par curiosité (bah oui je ne voudrais pas passer à côté d'un chef-d'oeuvre parce que ce n'est pas mon genre !) et pour ta prose élégante, alors si le sexe n'est pas subtil…ement dosé, non merci !

  4. Eiluned dit :

    Belle de nuit : La suite est pire ! Malheureusement ^^'Syl : Je te le déconseille oui ^^ Bises !Asphodèle : Ma prose élégante? C'est gentil ! Et non ce n'est pas subtil du tout, et le tome deux est pire. Malheureusement ce genre de publications commence à fleurir un peu partout😦

  5. Aymeline dit :

    les scènes osées ce n'est pas évident du tout à écrire, ce genre de scènes ne tolère pas la médiocrité. je le lirais peut-être si je tombe dessus à la bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s