L’enjomineur 1792 de Pierre Bordage.

Récit à deux héros, 1792, l’enjomineur nous embarque en pleine révolution, par le biais d’Emile, enfant trouvé, qu’on surnomme le fils de la fée, et qui élevé par un prêtre à l’esprit ouvert, a appris les lettres et s’est éprit de la pensée des lumières et par le biais de Cornuaud, aussi appelé Belzébuth, ancien marin sur un négrier, qui ensorcelé par une sorcière vaudou, lutte contre son envie de sang et de mort, en tentant de survivre.
Dans ce tome les destins de ces deux hommes ne se croisent pas, et Emile reste surtout dans la région du bocage vendéen, et se confronte à des choses qui le dépassent, entre farfadets et rencontre de la fée Mélusine, tout en tombant amoureux d’une fille simple, nommée Perette.
Quant à Cornuaud, d’abord engagé dans la révolution en vendée, c’est à Paris qu’il échouera, bon gré mal gré.

Mêlant habilement le fantastique et l’historique, Pierre Bordage sème dans ce tome les jalons de sa saga, nous embarquant dans le souffle de la révolution, dans ses tumultes, ses conspirations.
Parfois violentes, les scènes décrites sont d’un réalisme à couper le souffle, et l’on se croirait vraiment transporté à cette époque. Pour ce qui est des scènes fantastiques, elles s’intègrent parfaitement dans le récit, et n’étant pas particulièrement nombreuses, ne dénotent pas du tout.
Du patois vendéen au parlé de la rue mâtiné de vocabulaire révolutionnaire (Citoyen, citoyenne!) le langage utilisé renforce ce côté réaliste apporté au récit.
Les nombreux personnages croisés reviennent régulièrement au fil des pages, d’Armande la comédienne, au vieux vendéen et ses loups chez qui Émile trouve refuge à plusieurs reprises.

Un très bon début de saga donc, et j’ai d’ors et déjà entamé le second tome. J’ai hâte de savoir ce qui se passera ensuite.

Cet article a été publié dans fantastique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour L’enjomineur 1792 de Pierre Bordage.

  1. Je viens de commencer ce matin un roman de cet auteur, son premier roman non SF ! j'en ai lu 50 pages ce matin, c'est assez déprimant pour l'instant malgré certains traits d'humour…à voir !

  2. Syl. dit :

    Oh ! Le pays de Mister B. ! en plein bocage. Il me le faut !!!

  3. maggie dit :

    Je sens que ce n'est pas pour moi ! Ca a l'air trop étrange…

  4. Eiluned dit :

    George : Je ne savais pas du tout qu'il avait fait un roman "classique". Il va falloir que je me renseigne.Syl : Ah le bocage ! Il est très mystérieux sous la plume de Bordage. Ca devrait te plaire en plus, et je crois qu'ils sont disponibles en poche. (mais au pire je te les prêterais si tu veux)Maggie : Pas tant que ça, mais il y a un peu de fantastique oui, quand même.

  5. Asphodèle dit :

    Ha hooo quand j'ai vu le titre, je me suis précipitée tu penses ! Ma grand-mère, chaque fois que je mettais un pull à l'envers (souvent) me disait : "tu seras pas enjominaï " autrement dit pas "ensorcelée"… Je connais mieux Michel Ragon qui a beaucoup écrit sur la Vendée mais ce Pierre Bordage me dit quelque chose (nom très courant ici !) Je vais voir en poche !🙂

  6. Aymeline dit :

    il serait temps que je mette à lire du Pierre Bordage, celui-ci a l'air pas mal du tout🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s