Mansfield Park de Jane Austen

Miss Fanny Price est l’une des nombreuses enfants de la famille Price, vivant à Southampton. Mrs Price, de son prénom Frances, vient d’une bonne famille, et à fait aux yeux de ses sœurs, un bien mauvais mariage. Cela a entraîné plusieurs années de brouille, mais la pauvre Mrs Price ayant bien des enfants et ne sachant qu’en faire, se décide à écrire à ses soeurs, Mrs Bertram et Mrs Norris, pour recommander ses enfants.
Alors Fanny se retrouve envoyée à Mansfield Park, chez les Bertram, où elle va grandir, en gardant bien en tête qu’elle n’est que la cousine pauvre… Le calme apparent de la demeure va voler en éclats, quand apparaitront dans le voisine Mary Crawford et son frère, qui bientôt vont faire palpiter beaucoup de cœurs…

Si Mansfield Park n’est clairement pas mon roman préféré de Jane Austen (bien que je le préfère à Emma, par exemple), j’ai pris beaucoup de plaisir à la relecture. Les personnages sont comme toujours chez l’auteur, particulièrement bien campés et dépeints, et il y a quelques caractères particulièrement détestables, mais tellement vrais, qu’on adore les haïr. Je pense notamment à Mrs Norris, avare, aveugle et bouffie de suffisance quant à sa prétendue utilité. C’est peut être un des personnages de Jane que je déteste le plus.
Pour une fois, je ne suis pas particulièrement fan du personnage du héros, qui aveuglé par les charmes d’une sirène (on se demande bien ce qu’il lui trouve d’ailleurs), ne voit pas plus loin que le bout de son nez, et l’on se demande s’il n’est pas plutôt amoureux de l’idée qu’il se fait de la personne aimée, plutôt que de la personne en elle même. Il ouvre certes les yeux, mais un peu tard!
Quant à l’héroïne, la pauvre, quand vient enfin son heure, on ne peut que se réjouir pour elle, tant elle est en tout point exemplaire. Peut être est-elle la plus sage, avec Elinor, de toutes les héroïnes de Jane. Je crois que j’aurais sans doute aimé qu’elle fut un peu plus vive, qu’elle se rebelle un peu…
Un autre point frappant de cette œuvre, est le comportement des cousines de Fanny. Pour l’époque, elles sont bien libérées ! Il en va de même pour la façon d’agir des Crawford qui sont plutôt modernes, eux aussi.

Ce billet participe au challenge austenien d’Alice, bien sûr🙂

Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Mansfield Park de Jane Austen

  1. yuko dit :

    Un roman de Jane Austen avec un personnage central un peu moins revendicateur et fort que ses autres héroïnes… ça change !

  2. Syl. dit :

    Pas lu mais vu à l'écran sur une mauvaise adaptation de la BBC. L'héroïne était moche, elle ressemblait à un cochon, vulgaire, trop moderne pour l'époque, niaise, mijaurée… bref, tu l'auras compris, je n'ai pas aimé. De ce fait, je lirai en dernier cette histoire…

  3. Cynthia dit :

    Je l'ai lu en octobre et j'ai cru que je ne le terminerai jamais, mais comme c'était un cadeau, je me suis forcée à le terminer. J'ai vraiment eu l'impression qu'il ne s'y passait rien. Northanger Abbey reste mon préféré jusque maintenant, mais il me reste Emma. Mais en voyant que tu l'as encore moins aimé que celui-ci, j'ai encore moins envie de le lire qu'avant.

  4. Eiluned dit :

    Yuko : C'est un personnage un peu différent oui, mais toutes les héroïnes de Jane ne sont pas fortes ^^ , encore que celle là a une certaine force à sa façon.Syl: Pourtant c'est un très bon roman. Il n'y a pas de bonnes adaptations pour l'instant je trouve…Cynthia : Ah c'est bête… J'aime beaucoup Northanger Abbey aussi ! Par contre, beaucoup de gens aiment Emma, donc il ne faut pas forcément se fier à mon avis ^^

  5. Alice dit :

    Ca reste celui que j'aime le moins, je n'y peux rien, j'ai trop envie de secouer Fanny et Edmund mais l'écriture magique est bien là!

  6. Asphodèle dit :

    Je crois que pour lire TOUT Jane Austen, il faut être fan ! J'ai aimé Orgueils et Préjugés (sans m'énerver non plus) et je ne sais pas si j'en lirais d'autres dans l'immédiat, il y a tant à faire !!!😀

  7. claudialucia dit :

    J'ai lu tous les grands romans de Jane Austen (mais il faudrait que je les relise tous car on oublie) et c'est un auteur qui a beaucoup plus de profondeur qu'on ne veut bien le dire. Fanny, dans mon souvenir, est une héroïne irritante par sa mentalité et sa conduite pour des lecteurs actuels. Mais a-t-elle bien le choix à son époque?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s