La fille de braises et de ronces de Rae Carson.

Premier tome d’une trilogie, ce livre m’a gentiment été envoyé par les Editions Laffont, que je remercie chaudement de m’avoir permis de découvrir une saga que je ne manquerais pas de suivre jusqu’au bout.

Nous suivons les pas de Lucero-Elisa, princesse d’Orovalle, qui à seize ans se voit mariée à un roi bien plus vieux (enfin, c’est pas un barbon non plus hein) qu’elle. Elle doit quitter famille, amis, et patrie pour suivre ce séduisant inconnu qui est son mari.
Mais Elisa n’est pas n’importe qui, c’est l’élue, celle qui porte la pierre sacrée, promise à un destin exceptionnel. Elle parle plusieurs langues, a étudié des ouvrages militaires, bref, elle est terriblement savante et intelligente.
Mais c’est une gamine, qui n’a pas foi en elle, qui ne soupçonne pas encore le poids de son destin, ni ce qui l’attend au delà du désert, dans son nouveau pays.

Par où commencer? Peut être en disant qu’Elisa est une des héroïnes les plus attachantes qui soit, et que je l’ai aimée dès le départ. Elle ne s’aime pas, porte sur elle un regard des plus sévères, et se réconforte avec la nourriture.  On n’est loin des clichés de la jolie héroïne qui séduit tout le monde, Elisa n’est pas jolie, on l’imagine franchement ronde, voire plus, et elle ne peut pas même compter sur son corps pour séduire son nouveau mari. Oui mais voilà, elle est diablement intelligente et dégourdie notre héroïne. Elle réfléchit, complote, s’impose, n’hésite pas à se mettre en danger, ne perd que rarement son sang-froid, bref elle a beau avoir seize ans, elle n’est pas de celles qu’on peut mettre de côté. Et ça, j’ai absolument adoré. J’aime que les héroïnes aient quelque chose dans le ciboulot, qu’on dépasse le côté je suis l’élue, mais je suis un peu niaise, non, là, d’accord c’est l’élue, mais elle est dégourdie.
Outre Elisa, le livre est servi par une écriture fluide, réaliste (si je puis dire, c’est quand même de la fantasy), qui nous fait vraiment pénétrer dans l’histoire, en pleine immersion. On pourrait presque croire goûter les mêmes plats qu’Elisa, ou découvrir nous aussi les paysages qu’elle voit.
Je me suis prise d’affection pour certains personnages, et je ne peux qu’espérer que l’un d’entre eux, sans doute mort, ne le sois pas. (ce serait tellement dommage…)

Quant à l’intrigue en elle même, cette histoire de pierres, d’Elus, cette guerre et ces ennemis effrayants, ça fonctionne très bien, ce n’est pas d’une originalité dingue, mais on n’est pas trop non plus dans le déjà vu, c’est suffisamment particulier et bien écrit pour que l’on tourne les pages avec une sacré envie de savoir la suite. Petit plus, l’histoire d’amour (ben oui quand même) n’est pas celle que l’on aurait pu deviner, ne prend pas toute la place et est plutôt secondaire, et est bien plus crédible qu’on aurait pu s’y attendre, et ça, ça fait plaisir !

J’ai hâte de lire les prochains tomes, ce qui malheureusement n’arrivera pas tout de suite !

Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La fille de braises et de ronces de Rae Carson.

  1. Syl. dit :

    Dans ces cas là j'ai toujours envie de dire miam-miam. Comme je vais aimer ce livre ! Le point négatif, c'est d'attendre une suite.L'histoire d'amour… avec son mari ? Tu me le diras dans un mail.Biz

  2. Eiluned dit :

    Oui, c'est le seul point négatif que je vois dans l'histoire. Je suis frustrée ! Quand j'ai reposé le livre, j'ai poussé un gros soupir en me disant mince, maintenant il faut attendre!

  3. Asphodèle dit :

    Ouiii, bon ! C'est moins pire que je ne l'imaginais mais comme j'ai un mal fou à trouver une crédibilité quelconque à ce genre d'histoire, je vais avoir plus de mal que toi🙂 Ce sera mon baptême du feu, adviendra ce que pourra… Que Syl. ne s'inquiète pas, il partira chez elle dès que je l'aurai lu…😉 (je cherche désespérement la page de ton challenge "Beaux Livres pour mettre le lien dans mon billet, je n'ai pas encore trouvé, lol…

  4. Eiluned dit :

    Je comptais lui envoyer justement ^^ Je pense que ça lui plaira.C'est sûr que si tu n'arrives pas à trouver crédible la fantasy ça va être dur ! Pour la page du challenge c'est ici : http://chroniquesdetournepages.blogspot.com/p/challenge-beaux-livres.html

  5. Aymeline dit :

    ah oui ça a l'air chouette quand même, plus que le titre ne le laissait présager🙂

  6. Asphodèle dit :

    Billet fait, je mets ton lien au début pour les points de référence comparative, vu que je n'ai jamais pu rien lire jusqu'au bout ! Ton billet est plus détaillé à tous points de vue !^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s