C’est moi ou bien / Réflexions sur le genre fantastique/fantasy.

Mon ami Gandalf au dessus, représente bien mon état d’esprit de ces derniers mois, voire ces dernières années quant à l’évolution de la fantasy, du fantastique, de la littérature liée à l’imaginaire.

Vous devez faire la même tête que Gandalf en vous demandant mais de quoi elle va nous parler encore, celle là?

Le tout premier rapport vraiment important que j’ai eu avec ce genre date de la lecture de Bilbo le Hobbit, offert par mon grand père. Avait-il idée à l’époque du monstre qu’il créait? Je ne sais pas😀 Toujours est-il qu’en suite j’ai vite enchaîné avec Harry Potter, Le seigneur des Anneaux, puis plus tard Pratchett, des anthologies, Marion Zimmer Bradley, Neil Gaiman, Anne Rice, G.R.R Martin, et j’en passe.

C’est mon genre de prédilection quand il s’agit de me changer les idées.
Néanmoins, mon oeil averti s’est rendu compte que depuis quelques années, fleurit ce joli (ou pas) sous genre qu’est la bit litt. Bon. Je n’ai rien contre les gens qui en lisent soyons clairs, nets, et précis. Non moi ce qui me gêne dans la bit litt, du moins dans une grosse partie de la production qui est qualifiée ainsi, c’est le côté vulgaire et parfois carrément, putassier, n’ayons pas peur des mots, s’il vous plait, de certains passages. Pourquoi partir d’une intrigue parfois terriblement sympathique  pour partir dans des descriptions fleuries et ridicules de tout ce qui se passe dans un lit, sur une peau de bête, ou dans une voiture entre adultes consentants. Si j’avais envie de lire ce genre de choses j’irais voir Papi Sade, ou je traînerais aux rayons esseulés des librairies qui cachent une littérature olé olé, à l’abri des yeux innocents. Le sulfureux oui, mais bien écrit, avec humour, ou talent, voire les deux, c’est mieux.
Je ne suis pas prude et je n’ai pas quinze ans, mais je n’aime pas non plus la vulgarité gratuite, parce que généralement, elle l’est. Il y a quelques sagas chez qui ça passe carrément, ou plus ou moins : comme les quelques allusions du Protectorat de l’Ombrelle, bien souvent drôles et fines, ou les scènes relous de la communauté du Sud, qui sont plutôt insignifiantes grâce au reste du texte qui est assez intéressant pour que ça en vaille la chandelle (certes, ça vole pas forcément haut, mais elle est plutôt inventive Charlaine Harris), mais il y a d’autres livres, qui tout bêtement me laissent complètement pantoise.
Sincèrement, depuis quand une femme n’attend que de se faire dompter par un changeling, ou un métamorphe viril au torse huilé, qui rugira sous la lune pour lui faire la cour? Mes héroïnes à moi valent mieux que ça.

Et je ne parle même pas des romans gnangnans qui portent aux nues l’amour avec un vampire, comme si un cadavre buveur de sang pouvait être so romantic… (Lestat est sexy. Ok. Mais c’pas pareil.) Sincèrement, est-ce que ce sont des valeurs correctes qu’une jeune lycéenne nunuche se prenne d’amour pour un immortel qui ne rêve que de lui trancher la carotide et de s’abreuver gaiement à ses jolies veines bleutées?
Un damoiseau qui forcément, ne voudra pas entraîner sa dulcinée sur le chemin du mal, ni risquer de souiller sa jolie âme, mais qui quand même baby, la kiffera trop, et finalement abandonnera raison et caleçon pour se donner corps et âme.

Alors oui, c’est bien que les gens se mettent à lire ou à relire, qu’il y ait des ouvrages accessibles, mais quand même… On ne pourra jamais comparer Dracula avec Edward Cullen (twilight), une héroïne crucruche ne vaudra jamais une fille au caractère bien trempé, qui accumule bêtises sur bêtises et ne soupire pas bêtement après un prince pas si charmant. Préférons Hermione ou Luna à Bella et ses consoeurs, s’il vous plait.

Ce qui m’embête en fait, ce n’est pas forcément que ce genre de livres existent, mais plutôt qu’on en soit envahi. Je me pose la question de savoir combien de manuscrits intéressants, de sagas sans doute prometteuses, sont rejetées pour des choses sans intérêt?

Depuis quand les héroïnes des jeunes filles ne sortent pas sans leur gloss et leurs escarpins louboutins? (ou prada?) Où est le caractère dans tout ça? (certes on peut être coquette et avoir du caractère hein, là n’est pas la question. Je parle juste d’héroïnes qui ne sont caractérisées que par leur côté fashion) A t-on vraiment besoin de clichés qui à force d’être utilisés en deviennent si éculés qu’ils n’en sont même plus risibles?

J’aimerais juste dire à ceux qui ne lisent pas de littérature fantastique-fantasy, qu’il y a de très bons livres dans ce domaine là. Allez voir Tolkien par exemple.

J’ai un peu conscience d’avoir enfoncé des portes ouvertes en écrivant cette article, mais bon, ça fait du bien ^^

Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour C’est moi ou bien / Réflexions sur le genre fantastique/fantasy.

  1. Aymeline dit :

    j'aime ton billet, je suis d'accord avec toi, du coup j'ai du mal à me lancer dans la bit-litt par peur de tomber sur de telles choses^^

  2. Solkiene dit :

    Malheureusement c'est cette vulgarité qui fait vendre chez les jeunes et les moins jeunes depuis quelques années. On approche vraiment de la fin du monde, c'est affligeant.L'imaginaire et les goûts des gens ne sont plus ce qu'ils étaient!Gandalf powaaaaa!Juste une question: la communauté du sud c'est de la Bit litt nan?😀 jamais lu c'est juste pour être sûre.

  3. Perséphone dit :

    Moi aussi j'ai du mal avec la Bit-lit. Je pense que comme beaucoup de genre "à la mode" il faut bien savoir trier ce qu'on lit. Je ne suis pas du tout une fan de Twilight mais j'adore le Protectora de l'ombrelle. Moi ce n'est pas tant les scènes crues qui me gênent que leur intérêt. Dans le Protectorat de l'ombrelle comme tu le dis c'est toujours drôle et décalé, du coup ça passe super bien.Et puis ne nous voilons pas la face, l'écriture compte énormément. Hors entre un G.R.R Martin et une Stéphanie Meyer….bref tu vois ce que je veux dire ^^

  4. Asphodèle dit :

    Tu prêches une convertie… Comme tu le dis également : "qu'on en soit envahi" ! Je ne m'y connais pas pour faire encore la différence entre la bit-lit et les "classiques" mais je suis un peu effarée de voir que certaines ne lisent QUE ça ! Que ce soit mieux de ne pas lire du tout n'est pas mon problème, mais je pense qu'on ne peut avoir une image complète de la littérature en ne lisant que de la Fantasy… Toi, Aymeline (et d'autres), vous avez une culture qui vous permet de faire le "tri" mais je ne suis pas sûre que ce soit le cas de tout le monde… Note que dans la littérature classique, le problème se pose aussi avec certains auteurs que je ne citerai pas mais qui squattent les têtes de gondole et des ventes alors qu'ils ne sont pas vraiment écrivains, mais ils ont le sens des affaires !

  5. Syl. dit :

    Je n'ai pas grandi avec la fantasy comme mes garçons. Tu as cité les auteurs qu'ils aiment. Mais je découvre depuis un an fantasy et fantastique et j'aime beaucoup. Dans la bit litt, il y a de tout… j'ai eu de nombreuses déceptions, des fous rire et de belles découvertes. Maintenant, j'affine mes goûts et je commence à connaître certains auteurs.Voilà Miss ! ma contribution à ton billet.Bisous

  6. Eiluned dit :

    Il faut séparer le bon grain de l'ivraie ce qui n'est pas évident (et demande de perdre du temps)

  7. Eiluned dit :

    On va tous mourir Soso !♥ Gandalf c'est le meilleur !

  8. Eiluned dit :

    Le protectorat de l'ombrelle c'est super ♥Effectivement l'écriture joue beaucoup, et c'est là que ça pêche pour énormément de ces sagas…

  9. Eiluned dit :

    Pour moi on a pas une culture complète si on ne lit pas de tout, ou du moins si on essaie pas un jour ou l'autre. Je suis pour les lectures multiples !

  10. Eiluned dit :

    J'aime bien ton côté positif…C'est vrai qu'il vaut mieux en rire parfois🙂

  11. J'aime le roman fantasy même si je ne connais que quelques grands auteurs (Tolkien, Robin Hobb, Ursula Le Guin, Robert Jordan etc..) aussi j'ai découvert avec surprise tout ce que tu dis sur la bit litt, je dois être naïve ou plutôt ignare mais j'ignorais! En tous cas ton coup de gueule m'a bien fait rire! je te cite : "… jeune lycéenne nunuche se prenne d'amour pour un immortel qui ne rêve que de lui trancher la carotide et de s'abreuver gaiement à ses jolies veines bleutées?.." Tu es bonne dans cette "veine" vengeresse critique! Encore! comme dirait ma petite fille!

  12. Perséphone dit :

    Oui parce que si on reprend le concept, Bram Stocker et Anne Rice c'est de la bit-lit. Je pense que c'est une mode qui passera et dans quelques années on ne retiendra plus que le bon grain comme tu dis. Maintenant je préfère que des adolescents lisent ça plutôt que rien du tout et puis petit à petit ils iront vers autre chose, c'est comme ça qu'on fait des découvertes =D

  13. Eiluned dit :

    Oui c'est sûr que ça les fait lire… Mais c'est dommage parce qu'en littérature pour "teenagers" y'a quand même des choses très très valables. Bon pour cet âge là, je tempère en me disant que moi aussi j'ai lu des choses assez nulles.Mais la bit litt sévit aussi chez les adultes, là c'est un peu plus dommage. Même si bon chacun fait ce qu'il veut ^^

  14. Eiluned dit :

    C'est gentil ! Je me suis défoulée en écrivant !

  15. maggie dit :

    Tu as raison de mettre les points sur les i ! Effectivement, je n'aime pas la "nouvelle" fantasy à cause des défauts précités ! Mais j'avais lu en une semaine (du matin au soir) la trilogie !

  16. Malorie dit :

    Je suis bien d'accord avec toi… L'invasion de la Bit-Lit est parfois trop imposante et du coup, les lecteurs délaissent la vraie littérature fantastique ou fantasy. Et puis, il est impossible de comparer J.R.R. Tolkien (que j'adore) ou Dracula de Bram Stoker avec de la Bit-Lit, ça c'est clair et net !!!En tous cas, moi, j'ai testé la Bit-Lit mais je n'en suis pas une grande fan. Je préfère de loin un bon Tolkien…

  17. Amélie dit :

    De la Bit-Lit, je ne connais rien, et je découvre moi aussi au travers de ton billet ce qu'elle peut être… Mais je me souviens en revanche d'un même genre de débat à propos des romans d'amour type Harlequins… Ces livres-là amènent-ils à la littérature ? Faut-il préférer lire, même des livres écrits au lance-pierre (faut que ça aille vite pour être rentable : vite lu, vite remplacé par le suivant de la série… et aussi vite oublié !), plutôt que de sélectionner ? J'ai une amie qui, ado, ne lisait que des Harlequins… et qui m'épate maintenant au regard de la diversité de ses lectures… Comme quoi, c'est possible aussi. En revanche, ce qui me gêne plus dans ce que tu décris, c'est que ça a l'air parfois vulgaire, gratuitement. Et pour moi, la vulgarité est rédhibitoire… J'espère que cette "mode" passera assez vite, histoire qu'on fasse le tri ! Merci pour ton "coup de gueule". Personnellement, je vais plutôt relire Tolkien, tiens ! Ou Bram Stoker🙂 !

  18. yuko dit :

    Râler un peu parfois ça fait du bien et ça remet les pendules à l'heure !! C'est vrai qu'on a l'impression d'être envahis par ce genre de littérature, je ne connais pas assez la fantasy pour m'insurger mais c'est vrai qu'il faut faire attention aux "héros" qui accompagnent les ados… il ne faut pas rester manichéens, ce serait bien dommage ^^

  19. Miss Price dit :

    Je suis assez d'accord avec ton analyse. Je ne m'y connais pas tant que ça en bit litt, mais ça sent fort le phénomène commercial, cette affaire… Il y a peu de temps, je suis allé au rayon ados de ma librairie pour trouver un cadeau pour mon frère adolescent. Et ben le nombre de romans de ce genre que j'ai trouvés m'a impressionnée, dont la plupart racontent la même histoire: la jeune lycéenne en fleur amoureuse d'un beau vampire ténébreux. Quelle modèle ça renvoie? Les adolescentes sont en général suffisamment paumées comme ça, elles n'ont pas besoin qu'on les abreuve de modèles décérébrés.Et d'ailleurs, pourquoi ce n'est jamais le jeune lycéen naïf qui tombe amoureux de la vampire ténébreuse, hein?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s