Les femmes qui lisent sont dangereuses de Laure Adler et Stefan Bollmann

Quel titre !
Cette phrase a du être prononcée de nombreuses fois pourtant. Bien sûr, à notre époque, elle paraîtrait un peu désuète, du moins, en Europe. Nous sommes libres, aujourd’hui, de lire ce que nous voulons, où nous voulons. Du moins, logiquement !

Mais remontons en arrière. A une époque où les femmes n’avaient pas même le droit de lire la bible… Ensuite, elles furent cantonnées aux livres de prière. Et petit à petit, elles ont gagné une place auprès des livres.
Mais pourquoi était-ce si dérangeant au fond, qu’une femme lise? Est-ce parce que la lecture fait réfléchir? Que la femme n’avait pas le droit d’avoir ce pouvoir? Ou parce qu’elle ne devait pas s’échapper, le temps de quelques pages de son éternel devoir de femme au foyer?
Ou parce qu’il y a quelque chose d’effrayant, dans cette communion au livre, cet abandon que nous avons parfois dans la lecture? Et que trop de plaisir n’est pas normal?

Ce livre offre quelques réflexions à ce sujet, mais il n’est pas un essai, ou une large réflexion sur cette question. Il nous offre surtout un panel de tableaux représentant des lectrices, des portraits de Saintes, aux anonymes perdues dans l’instant magique d’une rencontre avec des personnages. De peintures en photos, de siècles en siècles.

En voici quelques unes, pour vous :

Marie Madeleine lisant, d’Ambrosisus Benson (1540)

Femme en train de lire de Pieter Janssens Elinga (1668-1670)

Jeune fille lisant de Franz Eybl (1850)

 Les sœurs de l’artiste de carl christian constantin hansen (1826)

Portrait de Katie Lewis de Edward Burnes Jones (1886)

Alice Liddell de Julia Margaret Cameron (1870)

Marilyn lit Ulysse d’Eve Arnold. (1952)

C’était ma deuxième participation à mon petit challenge.

 

Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Les femmes qui lisent sont dangereuses de Laure Adler et Stefan Bollmann

  1. Irrégulière dit :

    Il me tente depuis bien longtemps !

  2. Syl. dit :

    J'ai le deuxième opus que Somaja m'a offert. Il est superbe. Je n'ai pas eu le temps de le lire, mais l'illustration est belle.

  3. Eiluned dit :

    Il est vraiment très bien !

  4. Eiluned dit :

    J'ai le deuxième aussi, par encore lu par contre !

  5. maggie dit :

    Je l'ai vu aussi et la couverture est magnifique ! J’essayerai de l'emprunter mais c'est dommage que ce ne soit pas une étude approfondie ! j'aime bien avoir plein de détails ! J'ai acheté une encyclopédie des peintres : en fait des biographies et des études de tableaux, ça compte dans les albums ?

  6. Asphodèle dit :

    Ho ! La couverture du livre et ton logo sont presque pareils !! (l'ombrelle en plus !^^). Ce livre me fait envie depuis un an ! Les photos sont superbes ! En Angleterre, en 1881 (n'est-ce pas ?) les jeunes filles de "bonne famille" n'avaient même pas le droit de lire le journal !De toute façon il faut bien avouer qu'une femme qui réfléchit est dangereuse !!🙂

  7. Solkiene dit :

    Ah ben que oui ton billet me donne encore plus envie de le lire. Les images sont chouettes!

  8. Eiluned dit :

    Oui, ça vient du même tableau, je suis démasquée ! C'est vrai qu'une femme qui réfléchit, attention ! Incontrôlable :p

  9. Eiluned dit :

    Quand tu m'as parlé ça m'a donné envie de me replonger dedans ^^

  10. ce livre me tente depuis longtemps! Existe-t-il un moyen pour le télécharger ?? Mercii

  11. Eiluned dit :

    Je ne sais pas du tout, moi je l'ai acheté en librairie, et je ne pense pas qu'il existe une version numérique, à voir sur amazon ou d'autres sites du genre, qui vendent les versions à télécharger🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s