A la rencontre de Forrester.

Cela fait des mois que mon chéri agite ce dvd devant mes yeux en me disant « c’est fait pour toi ». Mais en tant qu’obstinée, bornée et personne contrariante, je n’avais aucune, mais alors aucune envie de le regarder.

J’ai fini par céder devant un certain harcèlement en bonne et due forme, (fait à raison, en plus.)

Ce film raconte l’histoire de Jamal, ado du Bronx, qui passe son temps à jouer au basket avec ses copains, et à noircir en secret des pages de carnet. Un jour, suite à un pari, il entre par effraction dans l’appartement d’un homme mystérieux, et y oublie son sac. C’est le début d’une étrange histoire d’amitié entre un gamin talentueux, et un vieil ours qui ne l’est pas moins.

Ce film, cette rencontre, c’est le rêve de tout jeune, ou moins jeune apprenti écrivain. Qui n’aurait pas envie de se voir tout à coup donner des leçons d’écriture par un homme qui se révèle être un écrivain primé? Touchant, drôle, jamais caricatural grâce à une interprétation juste, ce film est l’un de ceux qui vous prend aux tripes et vous émeut aux larmes. Certes l’histoire n’est pas des plus originales, mais parfois, les recettes éculées marchent encore, grâce aux gens qui les jouent. Sean Connery est parfait dans ce rôle d’écrivain bourru, bourré de failles, à moitié alcoolique, qui se cache pour essayer d’oublier son passé. L’alchimie marche entre les deux acteurs, on y croit du début à la fin, qui m’a fait verser quelques larmes.
On rit devant leurs chamailleries, on s’énerve avec Jamal devant l’injustice de certains professeurs (l’un d’entre eux est une tête à claques terrible, j’avais envie de lui taper dessus avec un dictionnaire), et à certains moments, on reste sans souffle, en espérant.

A conseiller à ceux qui aiment écrire, ou qui aiment les belles histoires d’amitié.

Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour A la rencontre de Forrester.

  1. Aymeline dit :

    tiens je n'ai jamais entendu parler de ce film, je le note🙂

  2. Syl. dit :

    Blod s'entendrait bien avec Mister B. pour le harcellement ciné !

  3. Eiluned dit :

    Je pense pas qu'il soit très connu, malgré son réalisateur assez côté !

  4. Eiluned dit :

    Ah toi aussi tu as le droit à ce genre de harcèlement? On devrait fonder l'union des femmes brimées :p

  5. blodhorn dit :

    ce qui est frustrant, c'est de devoir batailler pour que tu daignes voir un film qui va te plaire. sinon ma critique est là http://blodhorn-film.blogspot.fr/2012/03/la-rencontre-de-forrester.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s