L’allée du roi de Françoise Chandernagor

Je ne pouvais pas rester longtemps sans lire un ouvrage pour le challenge consacré à Louis XIV et à son règne. Et j’ai choisi de m’intéresser à celle qui fut, on le dit, son épouse morganatique, et qui est encore aujourd’hui auréolée d’un certain mystère.

Celle qu’on appela Mme de maintenant, Françoise d’Aubigné, veuve Scarron, aux existences multiples, qui alla jusqu’en Martinique, connu la misère, épousa un roi, passa de l’ombre à la lumière.

Résumer le destin de Françoise, aussi mouvementé qu’exceptionnel serait une sinécure. Elle a commencé sa vie étrangement, conçue et naissant dans une prison. Son père est inconstant, criblé de dettes, a tué sa première femme, et sa mère est froide et distante et passe sa vie à courir après son mari.
La petite Françoise sera alors ballotée de maison en maison, passant d’une famille protestante à une famille catholique, d’une famille unie et aimante à la froideur et à la rigueur d’une autre.
Elle a la grâce pour elle Françoise, ce qui lui permettra d’épouser le poète Scarron, qui fera son éducation intellectuelle, et une autre éducation dont elle se serait bien passée. Elle devient le fleuron d’une cour de lettrés, et papillonne, charme, enchante. Inconstante parfois, elle réussit néanmoins à se construire un réseau d’amitiés qui lui sera fort utile par la suite, puisque son mari meurt bientôt en la laissant criblée de dettes.

Comment une jolie veuve finit gouvernante d’enfants illégitimes du roi, puis reine de l’ombre?

Je ne vous le conterais pas, puisque Françoise Chandernagor le fait superbement bien, et c’est là quelque chose qui m’a énormément surprise quand j’ai commencé la lecture de cet ouvrage. Je ne m’attendais pas à une écriture d’une telle qualité et a des détails aussi foisonnants. S’appuyant sur une documentation nombreuse, l’auteur nous fait complètement entrer sur les pas de cette femme au destin incroyable, qu’on pourrait croire de légende, et qu’on a du mal à imaginer réel. Et pourtant elle a bien existé celle qui a laissé derrière elle Saint Cyr et ses demoiselles…

Un portrait brillant et foisonnant qui laisse rêveur, et admiratif. Une grande dame pour un grand siècle, et un grand roi !

Cet article a été publié dans roman historique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour L’allée du roi de Françoise Chandernagor

  1. Syl. dit :

    J'ai aimé ce livre et après j'ai lu "L'enfant des Lumières" que j'ai encore plus aimé.

  2. J'ai adoré ce livre quand je l'ai lu et Mme de Maintenon m'a longtemps hantée😉. C'est vrai que la plume de Françoise Chandernagor est vraiment superbe et apporte beaucoup d'élégance à ces fausses mémoires.

  3. Shelbylee dit :

    Il me semble avoir lu un livre de Françoise Chandernagor dans mon adolescence mais je ne m'en souviens plus. Il faudra que j'y remédie pour le challenge vu ce que tu écris.

  4. Eiluned dit :

    Je l'ai vu à la bibliothèque l'enfant des lumières, je pense que je le prendrais la prochaine fois, si c'est encore mieux, ça promet !

  5. Eiluned dit :

    Déjà que j'aimais énormément Mme de Maintenon, après cette biographie, je l'en aime d'autant plus.

  6. Eiluned dit :

    En plus Mme de Maintenon a eu un destin passionnant !

  7. Asphodèle dit :

    Lu et beaucoup aimé il y a une dizaine d'années, Françoise Chandernagor a un vrai talent de conteuse ! Si je n'avais pas autant à lire, j'irais fouiner dans ma biblio pour l'en ressortir !!

  8. Eiluned dit :

    Oui c'est exactement ça, elle raconte et on s'y croirait !

  9. Aymeline dit :

    je le note, il a l'air très intéressant🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s