Jane Eyre 2006

Arte a récemment diffusé l’adaptation par la BBC du grand chef d’œuvre qu’est Jane Eyre, alors forcément, nous avons décidé de faire une SC (sachez que ce terme a valu un débat terrible…), séance commune, parce que discuter d’un film ou d’une série avec les copines, c’est quand même mieux. (d’ailleurs allez voir leurs billets : Aymeline (à qui nous devons ce merveilleux challenge) Shelbylee, et Jeneen
Je ne vous ferais pas l’affront de vous dire de quoi parle cette histoire, je crois que tout le monde ou presque connaît Jane et le sombre Mr Rochester.
Si ce n’est pas le cas, ne lisez pas cet article, et lisez le livre !

Venons-en donc aux faits, à l’adaptation.
Pour ce genre de série, le choix des acteurs est crucial. Il faut incarner des héros mythiques, qui ont fait soupirer de nombreux lecteurs, et la tache est ardue. Et c’est ici que le bas blesse une première fois selon moi. Je n’irais pas jusqu’à dire que les deux personnages principaux sont mal joués, mais Ruth Wilson, qui joue Jane, manque cruellement  de passion et ne m’a pas convaincue du tout. Quant à Toby Stephens, il n’a pas non plus su éveiller en moi la groupie qui sommeille, et je préfère largement m’imaginer Michael Fassbender en Rochester. En même temps, comment passer après Michael? Mission impossible, je le crains. (évidemment, ceci est purement subjectif.)

Et puis, il y a le reste. L’enfance de Jane, sa vie au pensionnat, qui est passée à la moulinette en quelques minutes, si bien que si on a pas lu le livre, on se demande bien pourquoi cette gamine a si peur de cette fameuse chambre rouge, et on imagine pas la difficulté de grandir dans un endroit aussi horrible que ce quasi mouroir où notre héroïne a été envoyée. Et ça, ça ne se pardonne pas.

Les relations avec St John et ses sœurs sont survolées, alors que ce sont des personnages à qui je voue une grande tendresse, et qui m’ont semblé avoir une certaine importance dans le roman.

Au final, la série se consacre surtout sur Jane et Rochester, ce qui aurait pu être bien, mais qui m’a plus frustrée qu’autre chose.

Je n’irais pas dire que c’est une mauvaise série, j’ai quand même regardé jusqu’au bout, mais je ne suis pas ressortie emballée du tout, et je ne la regarderais pas de nouveau, malgré mon penchant à revoir à l’infini ce genre d’adaptation, quand elles sont réussies.

Si il ne fallait voir qu’une adaptation je vous conseillerais plus celle de 1983, la plus fidèle à mon sens.

Cet article participait au challenge victorien d’Aymeline. 

Cet article a été publié dans Blablas, Série. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Jane Eyre 2006

  1. maggie dit :

    Moi non plus je n'ai aps aimé les acteurs, mais j'ai aimé tout le reste ! Je trouve que c'est une très belle série, surtout si on compare aux autres versions de Jane Eyre…

  2. Solkiene dit :

    Je suis comme Aymeline. J'ai préféré la version de la BBC. Je ne crache pas sur Fassbender (par contre je crache sur Mia Swarovski😀 que j'ai détesté dans le rôle de Jane). Je trouve que la relation entre Jane et Rochester est bien plus développée et attachante dans la série. De même,les personnages sont plus attachant que dans le film (forcément avec de vidéo en plus)

  3. Solkiene dit :

    Je voulais dire "avec 4h de vidéos en plus"

  4. Syl. dit :

    Ah ! Pour ce que j'en ai vu, je rejoins ton avis !

  5. Arieste dit :

    J'ai beaucoup aimé cette adaptation (ça tu le sais déjà), notamment parce qu'on y voyait davantage Rochester, j'étais frustrée dans le film de ne pas voir leur relation se développer autant. Pour St John et ses soeurs, j'ai quand même trouvé qu'ils étaient mieux traités que dans le film où on ne sait pas que ce se sont ses cousins et on ne voit pas St John amoureux c'est dommage.

  6. Eiluned dit :

    Le traitement du film est différent et particulier, et peut être que c'est le parti pris qui m'a plu. (ou Fassbender :D)

  7. Eiluned dit :

    Ouf, je me sens moins seule !

  8. Eiluned dit :

    A choisir vaut mieux la version de 1983 donc. Je me demande si on l'avait pas vu ensemble? Ou j'ai rêvé…

  9. Eiluned dit :

    Pour moi les acteurs sont primordiaux. Du coup, ça ne passe pas et je deviens sévère ! Alors qu'avec de bons acteurs, je suis plus encline à l'indulgence, c'est bête.

  10. Asphodèle dit :

    Ha dans mes bras Eiluned ! Je me sens moins seule !!!^^ Si le livre est relativement bien suivi chronologiquement (difficile de tout détailler) l'actrice m'a insupporté ! Trop jeune à mon avis, ce qui passe au début mais ne retranscrit pas sa maturité réelle… Et je ne sais pas si c'est le doublage mais le jeu était "récitant", ça m'a gâché le plaisir, bref trop scolaire comme version ! Et comme tu le soulignes, pas assez d'émotions malgré les scènes de bisouillages (improbables dans le livre^^) vers la fin…

  11. yuko dit :

    Je ne connais pas l'adaptation de 1983 mais ai été convaincue par celle-ci… C'est toujours difficile de faire l'unanimité avec l'adaptation d 'un roman aussi connu mais je trouve que les acteurs s'en sortent bien (surtout lui qui apparaît sombre, passionné et impulsif…il fallait bien un acteur de théâtre pour incarner Rocehster) bref, j'ai apprécié de me replonger dans l'ambiance du livre et son côté fantastique, très bien retranscrit ici… (Il faut que je voie la dernière adaptation ciné…)

  12. Jeneen dit :

    coucou la vendéenne !alors pour le jeu récitant, je te rejoins…un peu! mais en fait, si tu te souviens bien, le ton des dialogues dans le livre est un peu…emphatique et théatral aussi…(non, non, ne frappez pas, j'adore le livre !)non ???

  13. Jeneen dit :

    Complètement d'accord avec Yuko, hélas pour ton très bon billet, surtout que j'ai vu la version de 1983…la pire à) mon goût !!!(Timothy Dalton, trop lisse et trop bellâtre, Jane eyre vieillote ), comme quoi !Bon, j'avoue que Fassbinder, il doit être top…pas un peu trop beau ?(non ? bon, ok !😉 Quant aux Rivers, comme Aymeline, je trouve bien qu'on parle de Rosamonde et de leurs liens de cousins, c'est impmortant je pense.C'est vrai que Ruth Wilson est…atypique. Mais elle a la jeunesse et la réserve de Jane Eyre dans le livre ! et elle est mimi qd elle sourit, non ? (quoi ? j'aime bien la version BBC ? )Au fait, je rajoute tonn nom dans les fofolles de la discussion FB, tu croiq pas que tu vas y échapper ?!!! je t'avais oubliée !biz

  14. Eiluned dit :

    Ahhhh merci ! Tu me rassures, je commençais à me demander si j'avais vu la même série que les autres😉

  15. Eiluned dit :

    Comme tu le dis très bien, c'est difficile de faire l'unanimité !

  16. Eiluned dit :

    Fassbender ne sera jamais trop beau😀 (et puis bon, il a une beauté particulière qui peut bien coller à Rochester) Ce que je reproche à cette version finalement, c'est qu'il y ait des longueurs, à mon sens en tout cas, alors qu'en quatre épisodes on aurait pu s'attarder un peu plus sur des détails importants. (zut, moi qui croyait que j'allais garder mon anonymat et mon sérieux et ne pas apparaître dans cette black list de douces folles, me voilà démasquée !)

  17. somaja dit :

    C'est vrai que j'ai préféré Fassbender mais Jane est mieux dans la série, elle a plus de caractère et sait s'imposer face à Rochester. Mais franchement ce qui m'a énervée encore une fois c'est le doublage ! scrongneugneu ! à croire que personne n'acoute au final ce que ça donne avant de lancer tout ça sur les ondes !!!

  18. Anonymous dit :

    Et bien pour moi la version 1986 est superbement interprétée et donne un peu de modernisme à l'histoire, Jane Eyre est juste assez belle pour l'esthétique de l'image, elle a un regard bouleversant. Toby Stephens nous montre un Rochester caressant et je trouve que cette sensualité qu'il dégage par ses baisers,ses larmes, ses gestes sont justes et donne une vision palpable à cet amour profond. Dans les autres versions Rochester démontre son amour plus avec les mots. J'adore aussi Timothy Dalton, qui est un Rochester flamboyant, intellectuel, violent, tellement réaliste et attachant malgré sa perversité. J'attends de voir la dernière version dès que j'aurai reçu le dvd en attente de commande à la FNAC…. ah! ce roman nous fait vivre des heures intenses…. rien y fait le temps passe et il est toujours aussi prenant….et dire que c'est une jeune fille qui l'a écrit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s