Pride and Prejudice, and me…

antique_pride_and_prejudice_peacock_edition_cover_postcard-p239353360605862163baanr_400

Aujourd’hui, c’est le deux centième anniversaire de Pride and Prejudice.

Il est évident qu’il était impossible pour moi (et pour bien d’autres !) de laisser passer ce jour sans rendre hommage à ce délicieux livre.

Donc, je vais un peu vous parler de ma relation avec Orgueil et Préjugés.

Comment s’est déroulée notre rencontre?

Tout a commencé par la sortie du film de Joe Wright. J’aimerais vous dire que j’ai grandi avec un exemplaire corné et décrépi de ce roman, mais non. La première fois que j’ai entendu parler d’Elizabeth et de Darcy, j’avais dix neuf ans. Ce fut un coup de foudre. Pourtant, je ne peux pas dire que maintenant je suis une grande fan de ce film, mais à l’époque, j’ai adoré.

Quelques temps plus tard, je m’achetais l’intégralité en deux tomes des romans de Jane Austen, parce que je ne fais jamais les choses à moitié.

Puis, je plongeais dans le livre.

Et depuis, je n’en suis jamais vraiment ressortie.

(à vrai dire, il me semble qu’auparavant j’avais vu un extrait de Pride and Prejudice, la scène du lac, dans Bridget Jones. Mais mes yeux d’adolescente n’en avaient retenu qu’un Darcy tout mouillé.)

Mon adaptation télévisuelle et cinématographique préférée:

Sans hésiter, la série de la BBC qui date de 1995. Elle est extrêmement fidèle, et je la regarde un certain nombre de fois dans l’année. (quasiment tous les mois, soyons honnêtes. C’est un peu un doudou.) Je ne lui trouve aucun défaut. (A part peut être les pantalons perturbants au possible de Darcy et Bingley durant la scène des mariages.) Mais c’est vraiment histoire de chipoter si je dis ça.Image

Mes incarnations préférées des personnages :

Elizabeth: (Pride and Prejudice 1995)

Image

Jennifer Ehle.

Darcy : (LBD°

Image

Daniel Gordh (dans the Lizzie Bennet Diaries pour ceux qui ont échappé à l’hystérisme patenté que je dévelope à propos de cette web série)

Jane : (Pride and Prejudice 2005)

Image

Rosamund Pike

Mr Bennet : (Pride and Prejudice 2005)

Image

Donald Sutherland, parce que cette scène me fait pleurer et rire à chaque fois.

Lydia :  (LBD)

Image

Wickham: (Lost in Austen)

Image

Bingley: (LBD again)

Image

Mr Collins: (BBC 1995)

Image

Mrs Bennet (BBC 1995) :

Image

Charlotte (BBC 1995)

Image

Le roman que j’aime le moins dérivé d’Orgueil et Préjugés :

Sans hésiter, je dirais les cinq filles de Mr Darcy. J’ai eu envie de jeter le livre par la fenêtre et rien que d’y penser je fulmine encore.

Celui que j’aime le plus:

Image

Mr Darcy’s Diary. Parce qu’outre le fait que ce soit un bon roman, je trouve ça absolument génial de l’imaginer en train d’écrire son journal.

Le personnage que j’aime le moins dans Orgueil et Préjugés :

Avant, je vous aurais dit Lydia sans hésiter, mais là encore, The Lizzie Bennet Diaries m’a un peu réconcilié avec elle. Elle est frivole, ne voit pas plus loin que le bout de son nez, mais après tout, ce n’est pas entièrement de sa faute.

Et j’en viens justement du coup, à celle qui m’énerve le plus Mrs Bennet. Quel espèce de mère peut agir comme ça avec ses filles? Certes,  son mari n’est pas exempt de reproches, mais quand même. Avec ses « nerfs », son obsession du mariage, elle a le don de me donner envie de lui taper dessus. Même si elle est terriblement drôle à sa façon.

Mon personnage préféré :

Je ne vais pas être originale, et je vais dire Elizabeth. J’envie sa relation avec son père, avec Jane, j’aime son intelligence, son sens de l’ironie, et sa finesse.

J’ai à la fois envie de lui ressembler, et envie d’être son amie.

Les phrases que j’adore :

Image

« That is very true, » replied Elizabeth, « and I could easily forgive HIS pride, if he had not mortified MINE. »

« Every savage can dance. »

« An unhappy alternative is before you, Elizabeth. From this day must be a stranger to one of your parents.  Your mother will never see you again if you do not marry Mr. Collins, and I will never see you again if you do ».

« In vain have I struggled. It will not do. My feelings will not be repressed. You must allow me to tell you how ardently I admire and love you.”

“What are men to rocks and mountains?”

Je m’arrêterais là parce que je pourrais parler des heures de ce livre, de combien je l’aime et combien il me réconforte, me fait rire, sourire, pleurer…

Si reprendre le tag vous tente, n’hésitez pas. Si vous aussi vous avez parlé de Pride and Prejudice aujourd’hui, donnez moi le lien, je l’ajouterais à l’article.

Article de  Léna

Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Pride and Prejudice, and me…

  1. Coucou Eilu!😉
    Super ce tag, malheureusement je ne pourrais pas le réprendre car je ne connais que la version ciné et la série 1995. Je vais lire le roman dans la semaine à venir. Il serait temps!
    Bises

  2. Melliane dit :

    j’ai honte j’ai honte je n’ai pas lu le livre, mais j’aime beaucoup le film. Bon j’ai le livre en Vo, c’est deja un bon début non? lol

  3. Ping : Orgueil et Préjugés fête ses 200 ans ! « Les livres de Céline

  4. Léna dit :

    Une bien bonne idée que ce tag ; j’ai fait une petite mise à jour sur mon article du coup pour l’y intégrer🙂
    J’ai passé une très bonne soirée hier, à lire tous les messages sur le mur de l’évènement d’Alice et devant le film🙂

  5. Shelbylee dit :

    J’ai honte je ne me souviens quand j’ai lu le livre pour la première fois😦 C’est une sympathique idée ce tag.
    Par contre, je n’arrive pas à me faire aux Lizzie Bennet diairies, je déteste le montage haché qu’ils ont fait😦 mais bon puisque tu dis que l’acteur est le meilleur Darcy, il va falloir que je fasse un effort et arriver au moins jusqu’à l’épisode où il apparaît.

    • eilunedd dit :

      Bon je dis ça maintenant parce que je suis sous le charme total. Dans quelques années, je ne dirais sans doute pas la même chose !
      Il faut que tu réessaies pour The Lizzie Bennet Diaries, c’est une réécriture hyper intelligente, et j’aime beaucoup la façon dont ils ont joué avec plusieurs « supports » sur internet, je trouve ça très novateur
      Et puis vraiment Darcy il est… Incroyable !

  6. Syl. dit :

    La première fois, je devais avoir 16 ans. Je venais de lire Emma, il fallait que je lise un autre livre de cet auteur que je venais de découvrir !
    Sinon… hors sujet total !
    Dimanche, je tire au sort des noms pour les gourmandises. J’ai fait un genre de jeu-concours que tu trouveras sur http://sylectures.wordpress.com/2013/01/18/un-an-de-gourmandises/
    Veux-tu participer ?
    Bise, à bientôt

  7. Paul dit :

    Bonjour tout le monde,
    j’aimerais acheter (pour l’anniversaire de mon amoureuse) « pride and prejudice » en anglais avec une belle couverture, j’en vois beaucoup mais impossible de les acheter. Auriez vous un tuyau?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s