It’s not a goodbye, just farewell…

Federico Zandomeneghi The good readVous l’aurez sans doute remarqué, malgré la migration de mon dévore tant, je ne poste plus autant qu’avant, et je suis surtout silencieuse. J’ai longtemps réfléchi au pourquoi de cette source qui se tarissait petit à petit.

Au départ, j’ai créé ce blog pour mes amis, et pour l’homme que j’aimais, parce qu’à l’oral, je ne suis pas forcément à l’aise, et que j’avais besoin de l’écriture pour exprimer la quintessence de mon amour pour les livres. Avec le temps, ce petit lieu est devenu un peu plus, une partie de moi même, un morceau de vie. Plus de trois ans, des chroniques énervées ou enthousiastes, du grand n’importe quoi ou du sérieux, tout cela a illustré ma vie, et ça reste quelque chose de précieux. Que je garde dans un coin de mon cœur, et qui m’a créé de belles rencontres, de superbes échanges, et  m’a un peu permis de me découvrir moi même.

Mais, la vie parfois est bouleversée. Il arrive qu’un jour, sans qu’on sache vraiment pourquoi, sans que l’on s’y attende, le ciel vous tombe sur la tête. Alors au départ, vous essayez de vous raccrocher à ces habitudes qui faisaient partie d’un quotidien et d’une ritualisation de votre vie. Et puis vous vous rendez compte que vous ne pouvez plus.

J’ai perdu l’habitude d’écrire sur mes lectures. J’aime toujours autant lire, relire, découvrir, et si l’on me demande conseil, c’est avec un plaisir sans cesse renouvelé que je peux diriger ceux que j’aime vers de belles œuvres. Mais pour le reste, j’ai besoin de me concentrer sur autre chose.

J’ai vingt six ans, et j’ai l’impression que quelque part en route je me suis perdue. Alors j’essaie de me retrouver, de m’engager sur les bons chemins, d’explorer d’autres endroits, et d’essayer de m’ancrer, profondément, pour ne plus dériver.

Alors, j’écris, je réfléchis, je crée. J’essaie de trouver ce que j’ai à offrir, ce que je peux apporter aux autres, et surtout à moi même. Tout cela prend énormément de temps, d’énergie, et de force.

Alors, pour aujourd’hui, je vous dis au revoir. Et merci. De m’avoir lue, d’avoir commenté, d’avoir été là.

Peut être dans un an, ou deux, voire plus, j’aurais envie de revenir. Je ne ferme pas la porte, et je laisse cette trace de moi sur la toile. Mais aujourd’hui, j’ai pris mon baluchon, et je m’en vais.

A bientôt. Take care !

Cet article a été publié dans Blablas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour It’s not a goodbye, just farewell…

  1. Elodie dit :

    Je ne commente jamais mais je te lis assez souvent. J’espère que tu reviendras vite car ton blog va me manquer. En attendant bonne route, bonne lecture et surtout bonne chance pour tout!!

  2. Shelbylee dit :

    C’est sur qu’il ne faut pas se forcer si l’envie n’est plus là. Tu sais que j’adore te lire, alors j’espère que tu nous reviendras. Merci pour tous les échanges, les découvertes et les bons moments passés à lire ton blog. J’espère que tu trouveras ton chemin🙂 Bisous

  3. Miss Léo dit :

    Il y a un temps pour tout dans la vie ! Je te souhaite de t’épanouir dans tes autres activités, et je reviendrai te lire avec plaisir le jour ou tu décideras de réactiver ton blog. Merci pour tous ces échanges fort sympathiques. Bisous.🙂

  4. Adalana dit :

    C’est dommage, pour nous qui aimons te lire, mais si l’envie n’est plus là, cela ne sert à rien de se forcer. J’espère qu’un jour cette envie reviendra. Je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite ! Bises.

  5. Syl. dit :

    Ce sont simplement des vacances pour ton blog. La porte reste entrouverte et un petit rai de lumière filtre. L’important, c’est d’avoir de tes nouvelles. Je t’embrasse avec affection.

  6. Asphodèle dit :

    Ce billet m’émeut au plus haut point ! Je sais bien qu’un blog ce n’est pas « la vie » toute entière mais je veux croire que l’envie va revenir et que nous te lirons à nouveau très bientôt !!! En tous cas, je te souhaite le meilleur dans tes projets, pour te « trouver »…. Je t’embrasse♥

    • eilunedd dit :

      Ah c’est adorable ! De toute façon, on ne perds pas contact, je reste sur facebook, et puis oui, l’envie reviendra, j’en suis sûre. Mais pour l’instant, j’ai beaucoup de travail à faire, et pour ça, il me faut du temps ! Quand je serais de retour, ce sera une autre moi, sans doute plus apaisée, et les choses seront plus faciles !
      Bises tout plein.

  7. carolivre dit :

    Sniff! J’aimais beaucoup ton blog mais je comprends ton besoin de faire une pause. J’ai vécu la même chose. Je te souhaite seulement de faire de belles découvertes livresques, toujours et encore. A bientôt.

  8. Eliza dit :

    Bonne continuation, et merci pour tout ce que tu as partagé avec nous !!

  9. Asphodèle dit :

    Non mais ça veut dire quoi le commentaire précédent ! Vire-le Eiluned ! Evidemment le lien vers un blog ne fonctionne pas ! Facile l’anonymat pour déblatérer !

  10. Blodhorn dit :

    L’homme que tu aimais tient toujours compte de tes précieux conseils de lecture.
    C’était le cas avant nous, pendant nous et après nous.

  11. 26 ans et la vie devant toi malgré les moments de doute, de découragement et de tristesse ! je te souhaite beaucoup de belles découvertes, de rencontres enrichissantes et des projets passionnants à réaliser. Et qui sait? un jour peut-être tu viendras nous en faire part!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s